La genèse d une classe de mots : les conjonctions dans la tradition (pré-)grammaticale de l Antiquité grecque

Μέγεθος: px
Εμφάνιση ξεκινά από τη σελίδα:

Download "La genèse d une classe de mots : les conjonctions dans la tradition (pré-)grammaticale de l Antiquité grecque"

Transcript

1 Université de Montréal La genèse d une classe de mots : les conjonctions dans la tradition (pré-)grammaticale de l Antiquité grecque par Catherine Émond Centre d études classiques Faculté des arts et sciences Mémoire présenté à la Faculté des arts et sciences en vue de l obtention du grade de M.A. en études classiques option langues et littératures Décembre 2009 Catherine Émond, 2009

2 Université de Montréal Faculté des études supérieures et postdoctorales Ce mémoire intitulé : La genèse d une classe de mots : les conjonctions dans la tradition (pré-)grammaticale de l Antiquité grecque Présenté par : Catherine Émond a été évalué par un jury composé des personnes suivantes :..., président-rapporteur..., directeur de recherche..., membre du jury..., examinateur externe..., représentant du doyen de la FES

3 i Résumé La présente recherche porte sur la théorie des parties du discours dans l Antiquité grecque et plus particulièrement sur la réflexion entourant les conjonctions. Le premier chapitre se concentre sur la définition de la conjonction trouvée dans la Poétique d Aristote, de même que sur les autres passages du corpus aristotélicien qui permettent de mieux cerner les contours d une entité grammaticale encore mal définie. Le second chapitre porte sur la conjonction dans les recherches logico-grammaticales de l école stoïcienne. La définition stoïcienne de la conjonction, de même que les différentes catégories de conjonctions identifiées par les Stoïciens sont examinées. Le rôle central des conjonctions au sein de la théorie stoïcienne des propositions complexes est souligné et met en lumière l interrelation étroite entre la logique et la grammaire à ce point du développement de la théorie grammaticale. Le chapitre final porte sur la définition et les catégories de conjonctions trouvées dans la Tekhnè grammatikè, un bref manuel de grammaire attribué au philologue alexandrin Denys le Thrace. L influence de la théorie stoïcienne des propositions complexes sur cette première tentative de systématisation grammaticale est mise en lumière, de même que l interférence de préoccupations philologiques. Mots-clés : histoire de la linguistique, parties du discours, conjonction, Aristote, Stoïciens, Denys le Thrace

4 ii Abstract This research is concerned with the theory of the parts of speech in Greek antiquity and more precisely with the topic of conjunctions. The first chapter examines the definition of the conjunction given in Aristotle s Poetics, as well as the other texts of the Aristotelian corpus which allow us the get a better grasp on a still ill-defined grammatical entity. The second chapter deals with the conjunction within the logico-grammatical researches of the Stoic school. It examines the Stoic definition of the conjunction, as well as the various categories of conjunctions that were identified by the Stoics. The central role of conjunctions in the Stoic theory of complex assertions is emphasized, thus showing the close interrelation between logic and grammar at this point in the development of grammatical theory. The final chapter is concerned with the definition and the classes of conjunctions given in the Tekhnè grammatikè, a short grammatical treatise ascribed to the Alexandrian philologist Dionysius Thrax. It shows the influence of the Stoic theory of complex assertions on this first attempt at grammatical systematization, as well as the interference of philological concerns. Keywords : history of linguistics, parts of speech, conjunction, Aristotle, Stoics, Dionysius Thrax

5 iii Table des matières Introduction Remarques préliminaires et délimitation du sujet Remarques méthodologiques Le σύνδεσμος grec et la conjonction française... 3 Chapitre 1 : La perspective aristotélicienne sur les conjonctions Introduction La définition de la conjonction dans la Poétique La duplicité de la définition aristotélicienne de la conjonction La conjonction comme «voix non signifiante» Le terme σύνδεσμος dans le corpus aristotélicien Qu est-ce qu un σύνδεσμος pour Aristote : des exemples concrets La fonction d unification du σύνδεσμος Aristote distingue-t-il différents types de conjonctions? Conclusion Chapitre 2 : La perspective stoïcienne sur les conjonctions Introduction Le contexte des recherches linguistiques des Stoïciens La définition stoïcienne de la conjonction Le rôle des conjonctions dans les propositions complexes Autres conjonctions identifiées par les Stoïciens Les syllogistiques Les dubitatives Les explétives Les conjonctions et les prépositions Le sens des conjonctions L héritage stoïcien... 57

6 iv 2.9 Conclusion Chapitre 3 : Les conjonctions dans la Τέχνη γραμματική attribuée à Denys le Thrace Introduction L authenticité de la Τέχνη γραμματική L absence de cohérence interne de la Τέχνη γραμματική Les divergences entre le matériel présenté dans la Τέχνη γραμματική et les idées linguistiques de Denys le Thrace attestées par la tradition indirecte L absence de citations de la Τέχνη γραμματική dans les textes issus de la tradition grammaticale avant le 4 e siècle de notre ère Une nouvelle perspective sur la question : la Τέχνη γραμματική comme manuel La définition de la conjonction dans la Τέχνη γραμματική Les classes de conjonctions identifiées dans la Τέχνη γραμματική Conclusion Conclusion... 90

7 v Liste des abréviations A. D. = Apollonios Dyscole, ed. R. Schneider & G. Uhlig, Leipzig, Ammonius Adv. = De adverbiis Conj. = De conionctionibus Pron. = De pronominibus Synt. = De syntaxi In De int. = in Aristotelis De interpretatione commentarius, ed. A. Busse, Berlin, Aristote, ed. I. Bekker, Berlin, [Demetrius] Dexippe An. Post. = Analytica posteriora De int. = De interpretatione De part. anim. = De partibus animalium Eth. Nic. = Ethica Nicomachea Hist. anim. = Historia animalium Metaph. = Metaphysica Poet. = Poetica Probl. = Problemata Rhet. = Rhetorica Eloc. = De elocutione, ed. L. Radermacher, Leipzig, In Cat. = in Aristotelis Categorias commentarium, ed. A. Busse, Berlin, DG = Doxographici Graeci, ed. H. Diels, Berlin, D. H. = Denys d Halicarnasse, ed. H. Usener & L. Radermacher, Stuttgart/Leipzig, 1899 & Comp. = De compositione verborum Dem. = De Demosthene

8 vi D. L. = Diogène Laërce, Vitae philosophorum, ed. H. S. Long, Oxford, DPhA = Dictionnaire des philosophes antiques, ed. R. Goulet, Paris, D. T. = Denys le Thrace, Τέχνη γραμματική, ed. G. Uhlig, Leipzig, Galien Inst. log. = Εἰσαγωγὴ διαλεκτική, ed. C. Kalbfleisch, Leipzig, GG = Grammatici Graeci, ed. R. Schneider & G. Uhlig, Leipzig, GL = Grammatici Latini vol. I-VIII, ed. Heinrich Keil, Leipzig, LSJ = H. G. Liddell & R. Scott, rev. H. S. Jones, A Greek-English Lexicon, Oxford, 1996 (with revised supplement). Philon d Alexandrie De congr. erud. gratia = De congressu eruditionis gratia, ed. P. Wendland, Berlin, Platon, ed. J. Burnet, Oxford, Plutarque Priscien Quintilien Cra. = Cratylus Soph. = Sophista Tht. = Theaetetus De Stoic. repugn. = De Stoicorum repugnantiis, ed. R. Westman, Leipzig, Quaest. Plat. = Quaestiones Platonicae, ed. C. Hubert, Leipzig, Inst. Gramm. = Institutio de arte grammatica, ed. M. Hertz, Leipzig, Inst. Or. = Institutio Oratoria, ed. L. Radermacher, Leipzig, Schol. in D. T. = Scholia in Dionysii Thracis artem grammaticam, ed. A. Hilgard, Leipzig, 1901.

9 vii S. E. = Sextus Empiricus, ed. I. Bekker, Berlin, Sénèque Simplicius Math. = Adversus mathematicos Pyr. = Πυρρώνειοι ὑποτυπώσεις Ep. = Epistulae, ed. L. D. Reynolds, Oxford, In Cat. = In Aristotelis Categorias commentarium, ed. C. Kalbfleisch, Berlin, 1907.

10 viii Remerciements Je remercie chaleureusement Vayos Liapis et Benjamin Victor pour leurs commentaires sur ce travail et pour leur soutien tout au long de mes études. Mes remerciements vont également au Centre d études classiques de l Université de Montréal et au Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture pour leur soutien financier.

11 Introduction 1. Remarques préliminaires et délimitation du sujet De nos jours, la linguistique, la philosophie et la critique littéraire sont des champs de connaissance généralement considérés comme distincts, chacun ayant ses propres buts et ses propres méthodes. Cependant, aux commencements de la réflexion linguistique dans le monde occidental, vers le 5 e siècle av. J.-C., les liens qui unissaient, d un côté, l étude du langage, et de l autre, la philosophie, la rhétorique et la critique littéraire, étaient étroits et ces disciplines beaucoup moins cloisonnées. La grammaire s est constituée progressivement au carrefour de ces disciplines et l étude de la théorie concernant les conjonctions nous offre une fenêtre privilégiée afin d apercevoir les interactions qui ont conditionné la formation de la discipline grammaticale. Les trois chapitres de ce travail portent sur trois moment-clés du développement de la grammaire et, plus particulièrement, de la théorie concernant les conjonctions. Aristote, principalement dans le chapitre 20 de la Poétique, nous offre une première tentative de présentation systématique du langage et une première approche de la conjonction comme entité grammaticale. Les recherches de l école stoïcienne marquent pour leur part un point crucial dans le développement de la discipline grammaticale, non seulement parce que les Stoïciens ont abondamment écrit sur des sujets grammaticaux, mais également parce que leurs idées ont eu une influence considérable sur le développement de la grammaire par le biais de leur réappropriation par les philologues alexandrins. Finalement, la Τέχνη γραμματική attribuée à Denys le Thrace et souvent considérée comme le premier manuel de grammaire à voir le jour dans la tradition occidentale présente ce qui est probablement une première synthèse des théories stoïciennes et des recherches philologiques sur le langage, une synthèse qui est à la base de la grammaire telle que développée dans le monde occidental.

12 2 2. Remarques méthodologiques Du fait que la linguistique comme discipline autonome n existe pas dans l Antiquité grecque, l approche du langage favorisée par un groupe ou un autre dépend du cadre dans lequel s insèrent les recherches grammaticales du groupe en question. Ainsi, les philosophes stoïciens et les philologues alexandrins, par exemple, poursuivaient des buts différents et cela influe sur leur traitement de la conjonction. Pour cette raison, il a paru important de replacer à chaque fois les textes pertinents pour l étude des conjonctions au sein de l ensemble plus vaste dans lequel ils s insèrent, c est-à-dire dans leur contexte textuel, historique et idéologique 1. En second lieu, il importe de tenir compte des interactions entre les divers courants de pensée intéressés au langage 2. On a longtemps considéré la grammaire telle que pratiquée par les philosophes (en premier lieu, par les stoïciens) et la grammaire telle que pratiquée par les philologues alexandrins comme deux lignes parallèles, deux pôles qui s opposaient par leurs buts et leurs méthodes. Or, on reconnaît désormais l influence considérable qu a exercée l école stoïcienne sur les recherches grammaticales des Alexandrins. Ceux-ci, cependant, ne se sont pas contentés de s approprier l héritage stoïcien tel quel : ils l ont adapté en fonction de leurs besoins, créant ainsi une interaction dynamique entre les deux courants de pensée. Plusieurs historiens de la linguistique ont récemment insisté sur la nécessité d une approche pluridisciplinaire, qui envisage le développement de la grammaire non plus comme une ligne continue, mais comme un processus d échange entre disciplines et de reformulation des idées 3. Le présent travail s inscrit dans la même lignée. 1 Voir Sluiter (1990 : 1) et Swiggers et Wouters (1994 : ) pour des remarques similaires. 2 Sur ce point, voir Swiggers et Wouters (1994 : 524). 3 Frede (1987b : ) ; Taylor (1987 : 13) ; Sluiter (1990 : 1-2 ; 39-40) ; Swiggers et Wouters (1994 : ) ; Lallot (1997 : 13-14) ; Schenkeveld et Barnes (1999 : 177) ; Swiggers et Wouters (2007 : 51-52).

13 3 Deux approches peuvent être envisagées pour qui pratique l histoire de la linguistique 4. Une première approche (dite «interne») consiste à étudier les doctrines anciennes en comparaison avec les doctrines modernes, de façon à en identifier les forces et les faiblesses en regard de la linguistique moderne. La seconde approche (dite «externe») consiste à étudier les doctrines anciennes pour elles-mêmes, en les replaçant dans le contexte au sein duquel elles ont été élaborées. C est cette seconde approche qui sera privilégiée dans le présent travail, bien qu un coup d œil du côté de la linguistique moderne sera parfois permis lorsque la comparaison se révélera éclairante. 3. Le σύνδεσμος grec et la conjonction française Le mot français «conjonction» provient du terme grec σύνδεσμος par l intermédiaire de la traduction latine conjunctio 5. Il faut toutefois prendre garde au fait que le terme français et le terme grec ne recouvrent pas exactement le même ensemble de mots. Qui plus est, le sens du terme grec lui-même a évolué au cours des siècles, de sorte que le σύνδεσμος aristotélicien et le σύνδεσμος de la théorie grammaticale postérieure ne sont pas identiques. Dans le cadre de la présente recherche, le terme français «conjonction» doit généralement être compris comme faisant référence au groupe de mots désigné par le terme grec σύνδεσμος dans un contexte donné. 4 Voir De Jonge (2006 : 5-6). Sur les dangers inhérents à l approche «interne», voir Sluiter (1996 : ). 5 Voir les remarques de Quintilien, Inst. Or. 4, 18 sur la rectitude de conjunctio comme traduction latine du grec σύνδεσμος. Sur les difficultés de traduction du terme σύνδεσμος dans la littérature moderne, voir Ruijgh (1971 : 66-67) ; Schenkeveld (1982 : 249 n. 7) ; Sluiter (1997 : 233 n. 1) ; Barnes (2007 : 173).

14 Chapitre 1 : La perspective aristotélicienne sur les conjonctions 1.1 Introduction La grammaire comme discipline autonome ne fait son apparition qu au premier siècle avant notre ère 6. Avant cette date, les recherches linguistiques relèvent principalement de la philosophie 7 : nous verrons au deuxième chapitre l importance de l apport stoïcien dans le développement de la grammaire, mais il convient de commencer par celui qui a véritablement amorcé la réflexion sur la conjonction dans l Antiquité gréco-latine. En effet, si Platon avait posé à la base de l énoncé la dichotomie nom/verbe 8, le témoignage de Denys d Halicarnasse 9 et de Quintilien 10 nous apprend que c est Aristote qui y aurait introduit un troisième terme : le σύνδεσμος 11. Ce témoignage doit être nuancé compte tenu 6 Pinborg (1975 : 110; ) ; Taylor (1987a : 11) ; Di Benedetto (2000 : 399). 7 La précédence des philosophes sur les grammairiens dans les recherches linguistiques est soulignée de façon intéressante par Philon d Alexandrie (De congr. erud. gratia ) qui accuse de façon polémique les grammairiens de s approprier des sujets proprement philosophiques. C est le propre de la philosophie, dit-il, d examiner ce qu est une conjonction, un nom, un verbe (ταύτης [= ἡ φιλοσοφία] γὰρ ἴδιον ἐξετάζειν, τί σύνδεσμος, τί ὄνομα, τί ῥῆμα) et il lui revient de même de discerner ce qu est une semi-voyelle, une voyelle, une muette et la prononciation appropriée à chacune (ἡμίφωνον δὲ ἢ φωνῆεν ἢ παντελῶς ἄφωνον στοιχεῖον ἰδεῖν, καὶ πῶς ἕκαστον τούτων εἴωθε λέγεσθαι... οὐ φιλοσοφίᾳ πεπόνηται καὶ κατήνυσται;). Ce passage est mentionné par Schenkeveld (1984 : 339 n. 122) et Blank (2000 : 402). Pour l origine (en partie) philosophique de la réflexion linguistique, voir Sluiter (1990 : 39) ; Lallot (1997 : 14) ; Swiggers et Wouters (1997 : 38). 8 Voir Soph. 261d-262d ; Tht. 206d ; Cra. 425a. 9 ἡ σύνθεσίς ἐστιν, ὥσπερ καὶ αὐτὸ δηλοῖ τοὔνομα, ποιά τις θέσις παρ' ἄλληλα τῶν τοῦ λόγου μορίων, ἃ δὴ καὶ στοιχεῖά τινες τῆς λέξεως καλοῦσι. ταῦτα δὲ Θεοδέκτης μὲν καὶ Αριστοτέλης καὶ οἱ κατ' ἐκείνους φιλοσοφήσαντες τοὺς χρόνους ἄχρι τριῶν προήγαγον ὀνόματα καὶ ῥήματα καὶ συνδέσμους πρῶτα μέρη τῆς λέξεως ποιοῦντες, Comp. 2, Voir également Dem. 48, tum videbit ad quem hoc pertinet quot et quae sint partes orationis. quamquam de numero parum convenit. veteres enim, quorum fuerunt Aristoteles atque Theodectes, verba modo et nomina et convinctiones tradiderunt, Inst. Or. I 4, Robins (1966 : 10).

15 5 du fait que la situation est plus complexe dans les écrits aristotéliciens 12, mais il n en reste pas moins qu Aristote fut le premier à s intéresser à la conjonction comme phénomène linguistique. Aristote n a pas écrit de traité de grammaire, mais il s est intéressé à des questions de nature linguistique dans plusieurs de ses ouvrages, les réponses apportées différant selon la perspective adoptée 13. Les principaux textes d intérêt sont : - le chapitre 20 de la Poétique, où Aristote traite de l expression (λέξις) comme partie constituante de la tragédie ; - le troisième livre de la Rhétorique, où Aristote étudie l expression (λέξις encore) comme moyen de persuasion ; - les chapitres introducteurs du traité De l interprétation, où Aristote aborde successivement le nom (ὄνομα), le verbe (ῥῆμα) et l énoncé (λόγος) dans le cadre d une analyse des propositions logiques. Dans chacun de ces contextes, la conjonction est présente, que ce soit comme une des parties constituantes de l expression (Poétique), comme élément essentiel à la rectitude de langage (Rhétorique) ou comme agent unificateur de l énoncé (De l interprétation). 12 Bien que Denys d Halicarnasse semble tenir les expressions τὰ τοῦ λόγου μόρια, στοιχεῖα τῆς λέξεως et μέρη τῆς λέξεως pour des quasi-synonymes, il n en va pas de même chez Aristote, où le plan de la λέξις est bien distinct de celui du λόγος. Le philosophe identifie ainsi non pas trois, mais bien huit «parties de l expression» (τῆς λέξεως μέρη) au chapitre 20 de la Poétique. La conjonction est par ailleurs présente dans le traité De l interprétation aux côtés du nom et du verbe, constituants essentiels du λόγος : d où, peut-être, le témoignage concordant de Denys d Halicarnasse et de Quintilien sur les trois parties du discours identifiées par Aristote. Sur cette question, voir Lallot (1989 : 227) ; Ildefonse (1997 : ) ; Barnes (2007 : ). 13 Sur le fait que la pensée d Aristote sur le langage n a pas été développée dans un ouvrage consacré exclusivement à cette question et qu elle doit être cherchée dans plusieurs contextes différents et sur les précautions méthodologiques que cela suppose, voir Robins (1966 : 8) ; Ildefonse (1997 : 102).

16 6 1.2 La définition de la conjonction dans la Poétique L histoire de la conjonction comme notion grammaticale débute de façon problématique : la première définition du terme est trouvée au chapitre 20 de la Poétique d Aristote et elle est célèbre pour sa difficulté 14. Le chapitre 20 de la Poétique entreprend l analyse de l expression (λέξις), qui avait été auparavant dénombrée parmi les constituants de la tragédie 15 et définie comme «la manifestation du sens à l aide des noms» (τὴν διὰ τῆς ὀνομασίας ἑρμηνείαν) 16. L expression est à son tour divisée en ses éléments constitutifs 17 : il s agit de la lettre (στοιχεῖον), la syllabe (συλλαβή), la conjonction (σύνδεσμος), le nom (ὄνομα), le verbe (ῥῆμα), l articulation (ἄρθρον) 18, le cas (πτῶσις) et l énoncé (λόγος). La suite du chapitre donne l une à la suite de l autre les définitions de chacune de ces parties de l expression, suivant à une exception près 19 l ordre dans lequel elles avaient été annoncées. C est donc suite aux définitions de la lettre et de la syllabe que l on trouve la définition de la conjonction : 14 Swiggers et Wouters (2002 : 108) qualifient la définition de la conjonction et celle de l «articulation» qui suit immédiatement (Poet. 1456b a10) de «one of the most obscure passages in the entire corpus of Aristotle s writings, and maybe of ancient Greek literature on the whole.» Bien qu une telle affirmation soit peut-être un peu excessive, la difficulté du passage est reconnue par l ensemble des commentateurs, voir Steinthal (1890 : 263) ; Kassel (1965 : 32) ; Pinborg (1975 : 72) ; Dupont-Roc et Lallot (1980 : 321-2); Janko (1987: 127) ; Grintser (2002 : 78) ; Schramm (2005 : 187) ; Barnes (2007 : ). 15 τῆς τραγῳδίας μέρη, Poet. 1450a8. 16 Poet. 1450b13-14 ; traduction de Dupont-Roc et Lallot (1980). 17 τῆς λέξεως μέρη, Poet. 1456b La définition de l ἄρθρον donnée dans la Poétique est extrêmement obscure : voir ma note 21 pour le texte grec et la traduction. À l évidence, Aristote utilise le terme dans un sens autre que celui défini par les grammairiens postérieurs, pour qui ἄρθρον désigne à la fois l article (ὁ, ἡ, τό) et le pronom relatif (ὅς, ἥ, ὅ), voir D. T ; A. D. Synt ; Swiggers et Wouters (2002 : 105 n. 16). Je traduis ici par «articulation» en suivant Dupont-Roc et Lallot (1980). 19 Il s agit de la définition de l ἄρθρον, qui suit immédiatement celle de la conjonction dans le corps du chapitre, alors que l articulation se trouvait suivre le verbe dans l énumération des parties de l expression donnée au tout début du chapitre (1456b21). Ce fait, ajouté à l obscurité de la définition elle-même, a suscité des doutes quant à l authenticité du passage, voir Van Bennekom (1975 : ; ) ; Dupont-Roc et Lallot (1980 : 317) ; Schramm (2005 : ), avec références à la littérature secondaire antérieure sur la question.

17 7 σύνδεσμος δέ ἐστιν φωνὴ ἄσημος ἣ οὔτε κωλύει οὔτε ποιεῖ φωνὴν μίαν σημαντικὴν ἐκ πλειόνων φωνῶν πεφυκυῖαν συντίθεσθαι καὶ ἐπὶ τῶν ἄκρων καὶ ἐπὶ τοῦ μέσου ἣν μὴ ἁρμόττει ἐν ἀρχῇ λόγου τιθέναι καθ αὑτόν, οἷον μέν ἤτοι δέ. ἢ φωνὴ ἄσημος ἣ ἐκ πλειόνων μὲν φωνῶν μιᾶς σημαντικῶν δὲ ποιεῖν πέφυκεν μίαν σημαντικὴν φωνήν. [l.2 πεφυκυῖα cod. Riccardianus 46 (14 e s.) : - αν cod. Parisinus 1741 (10 e s.)] [l.3 καθ' αὑτήν Tyrwhitt : αὑτόν cod. Parisinus 1741 (10 e s.)] «La conjonction est une voix non signifiante qui n empêche ni ne cause la formation d une voix unifiée signifiante se composant par nature de plusieurs voix... aux extrémités ou au milieu (?); on ne peut la placer au début d un énoncé pris isolément : ainsi par exemple : men, ètoi, de. Ou bien une voix non signifiante qui, à partir de plusieurs voix, mais signifiantes, cause par nature la formation d une voix signifiante unifiée.» 20 Cette définition est considérée un locus desperatus par plusieurs et les difficultés textuelles aggravent un passage qui est déjà d interprétation délicate. On soupçonne entre autres une contamination avec la définition de l «articulation» qui suit immédiatement et dont la seconde partie reprend presque mot pour mot une partie de la définition de la conjonction 21. S il semble impossible d extraire un sens clair et certain de l ensemble du texte, on peut néanmoins réfléchir sur certains points particulièrement frappants et tenter de dégager les lignes d interprétation les plus vraisemblables. 20 Poet. 1456b a6. Je cite ici le texte de Dupont-Roc et Lallot (1980), de même que leur traduction. Noter que les manuscrits Riccardianus 46 et Parisinus 1741 mentionnés dans l apparat critique donné ci-haut sont les deux manuscrits principaux utilisés par Kassel dans son édition de la Poétique (1965). Pour davantage de détails sur la tradition manuscrite de la Poétique, je renvoie le lecteur à la préface de l édition de Kassel (1965 : v-xiv). 21 Poet. 1456a7-10 : ἄρθρον δ' ἐστὶ φωνὴ ἄσημος ἣ λόγου ἀρχὴν ἢ τέλος ἢ διορισμὸν δηλοῖ. οἷον τὸ ἀμφί καὶ τὸ περί καὶ τὰ ἄλλα. ἢ φωνὴ ἄσημος ἣ οὔτε κωλύει οὔτε ποιεῖ φωνὴν μίαν σημαντικὴν ἐκ πλειόνων φωνῶν πεφυκυῖα τίθεσθαι καὶ ἐπὶ τῶν ἄκρων καὶ ἐπὶ τοῦ μέσου. «L articulation est une voix non signifiante qui indique un début, une fin ou une division, par exemple amphi, peri, etc. Ou bien une voix non signifiante qui n empêche ni ne cause la formation d une voix unifiée signifiante à partir de plusieurs voix, et qui se place par nature aux extrémités ou au milieu.» (trad. Dupont-Roc Lallot). Sur les difficultés présentées par la définition de l ἄρθρον dans la

18 La duplicité de la définition aristotélicienne de la conjonction Ce qui frappe dès l abord, c est que nous sommes face à une double définition et que les deux définitions proposées semblent à première vue contradictoires. Selon la première, la conjonction «n empêche ni ne cause la formation d une voix unifiée signifiante» (οὔτε κωλύει οὔτε ποιεῖ φωνὴν μίαν σημαντικὴν), tandis que selon la seconde définition, elle «cause par nature la formation d une voix signifiante unifiée» (ποιεῖν πέφυκεν μίαν σημαντικὴν φωνήν). La tentation est grande de bannir du texte l une ou l autre des définitions comme une interpolation tardive. Pourtant, certains arguments peuvent être avancés contre cette hypothèse. En premier lieu, il faudrait supposer que l interpolation ait eu lieu à une époque assez ancienne : en effet, dès l époque de la mainmise stoïcienne sur l étude du langage, une définition de la conjonction a été formulée, qui exprime avec concision certaines caractéristiques formelles (i.e. indéclinabilité) et fonctionnelles (i.e. rôle de jonction des éléments de l énoncé) de cette classe de mots 22. Par la suite, lorsqu il y a discussion sur les conjonctions, on retrouve en général chez les grammairiens et les scholiastes mention de ces caractéristiques 23. Dans le passage de la Poétique, rien ne ressemble à une reformulation ou une élaboration de la doctrine grammaticale telle qu elle s est établie dans les siècles qui ont suivi Aristote. En second lieu, pour reprendre ici les mots que Dupont- Roc et Lallot appliquent à la définition de l ἄρθρον, «l étrangeté même et la difficulté du passage plaident contre l hypothèse de l interpolation» (1980 : 322), un argument déjà formulé de façon plus provocante par Steinthal 24. Bien qu on ne puisse écarter Poétique, voir Van Bennekom (1975 : ) ; Dupont-Roc et Lallot (1980 : ) ; Swiggers et Wouters (2002 : ) ; Lallot (2003 : 10 n. 1) ; Barnes (2007 : ). 22 σύνδεσμος δέ ἐστι μέρος λόγου ἄπτωτον, συνδοῦν τὰ μέρη τοῦ λόγου, D. L. VII 58. La définition stoïcienne de la conjonction est discutée dans le prochain chapitre, voir infra section Voir par exemple les discussions trouvées dans les Schol. in D. T ; ; «Mit Ritter aber anzunehmen, unser Kapitel sei gar nicht aristotelisch, sei von einem späteren Grammatiker eingeschaltet, ist darum unmöglich weil der schlechteste Grammatiker die Sache besser gemacht haben würde. Wegen ihrer Wunderlichkeit eben sind jene Definitionen von den Grammatikern gar

19 9 définitivement la possibilité d une interpolation, de nombreux commentateurs ont choisi de conserver les deux définitions de la conjonction. Parmi eux plusieurs ont pensé qu Aristote distinguait deux types de conjonctions et ont tenté d identifier ce à quoi pourrait correspondre chacune des définitions. Les premiers efforts dans cette direction ont associé la première partie de la définition aux particules dites «explétives» (p. ex. γε) dans l idée que celles-ci ne contribuaient en rien (οὔτε κωλύει οὔτε ποιεῖ) à l unité formelle d un énoncé, contrairement aux conjonctions à proprement parler (p. ex. καί), qui seraient pour leur part l objet de la seconde partie de la définition. N ayant pas une fonction de liaison, les explétives ne seraient appelées σύνδεσμοι que par catachrèse, en raison de leur ressemblance formelle avec les véritables conjonctions 25. Cette interprétation fait face entre autres au problème que les trois exemples fournis par Aristote à la suite de la première définition (μέν, ἤτοι et δέ) ne sont pas des conjonctions explétives. Il est par ailleurs improbable qu Aristote ait identifié les explétives comme une catégorie appréciable de conjonctions : elles ont une importance avant tout stylistique et sont difficilement identifiables compte tenu des critères morphologiques, syntaxiques et sémantiques utilisés pour la classification des parties de l expression au chapitre 20 de la Poétique. Partant des trois exemples donnés par Aristote, Dupont-Roc et Lallot (1980 : 324) proposent dans un premier temps de rattacher la première définition aux conjonctions exprimant une disjonction (ἤτοι) ou une opposition (μέν... δέ). Ces «conjonctions nicht verstanden worden, und darum sehr leicht bald entstellt.» (1890 : 265). L argument de Steinthal est accepté par Pinborg (1975 : 73). 25 Ainsi Vahlen (1914 : ). Voir également Steinthal (1890 : 265) ; Bywater (1909 : 272). Pour le statut conjonctif des explétives malgré le fait qu elles ne servent pas à joindre quoi que ce soit et en raison d une ressemblance formelle avec les véritables conjonctions, voir déjà l argument du philosophe stoïcien Chairémon, rapporté par Apollonios Dyscole, Conj (= Chairémon Fr. 14 Van der Horst). Ce passage est discuté infra, voir sections 2.5 et 2.7.

20 10 disjonctives» suscitent un certain malaise dans la tradition grammaticale postérieure 26 que nous exprimerions de nos jours en disant que ces conjonctions unissent sur le plan syntaxique, mais disjoignent au plan sémantique 27. Selon Dupont-Roc et Lallot, c est ce statut ambigu des conjonctions disjonctives qui est exprimé au moyen de la tournure οὔτε κωλύει οὔτε ποιεῖ φωνὴν μίαν σημαντικὴν de la première définition. La seconde définition désignerait alors les conjonctions exprimant «positivement l union [...] ou la connexion logique» (1980 : 324, je souligne), en exemple desquelles les auteurs donnent καί, εἰ, ἐπεί et γάρ. Cette interprétation de Dupont-Roc et Lallot est reprise par Baratin (1989 : 20-21). Dans la suite de leur analyse, cependant, Dupont-Roc et Lallot en viennent à associer plus généralement la première définition aux particules de liaison et la seconde aux conjonctions (1980 : 326). Les particules de liaison auraient une fonction de «liaison», perçue comme distincte de la fonction d «unification» des conjonctions : la tournure positive de la seconde définition (ποιεῖν πέφυκεν μίαν σημαντικὴν φωνήν) désignerait alors la fonction d unification au sens strict, tandis que la tournure neutre de la première définition (οὔτε κωλύει οὔτε ποιεῖ φωνὴν μίαν σημαντικὴν) qualifierait la fonction de liaison 28. Cette seconde interprétation de Dupont-Roc et Lallot est suivie par Swiggers et Wouters (2002 : 112), qui rattachent à la première définition les «particules connectives et disjonctives» et à la seconde les «conjonctions à proprement parler». Ces tentatives d identification demeurent, de l aveu même de ceux qui les ont faites, très hypothétiques. 26 Voir A. D. Conj ; Schol. in D. T Lallot (1989 : ). Cette explication est déjà formulée à plusieurs reprises dans les scholies, voir p. ex. Schol. in D. T : συνδέουσι μὲν τὴν φράσιν, διαζευγνύουσι δὲ τὸ δηλούμενον. Voir également la définition des σύνδεσμοι διαζευκτικοί donnée dans la Tekhnè de Denys le Thrace ( ) et l explication d Apollonios Dyscole à leur sujet (Conj ). 28 Bien que Dupont-Roc et Lallot ne précisent pas ce qu ils entendent par «conjonctions» et «particules de liaison», on peut penser à des exemples comme Ἀτρείδαι τε καὶ ἄλλοι ἐϋκνήμιδες Ἀχαιοί (Iliade 1.17) pour la fonction d unification et ὑμῖν μὲν θεοὶ δοῖεν [...] ἐκπέρσαι Πριάμοιο πόλιν [...] παῖδα δ' ἐμοὶ λύσαιτε φίλην pour la fonction de liaison.

21 11 Toutes les interprétations mentionnées jusqu à maintenant partent de l idée que la double définition donnée par Aristote désigne deux types de conjonctions différents, mais l impossibilité d établir de façon certaine l identité des deux types supposés jette un certain doute sur la validité de ces tentatives 29. Une solution alternative consiste à comprendre la double définition comme se rapportant à un même ensemble de mots envisagé de deux points de vue différents. Cette ligne d interprétation laisse place à des possibilités diverses 30 : l explication que j en donne maintenant trouve écho principalement dans les idées exprimées par Belardi (1977 : ). Rappelons tout d abord l ordre dans lequel sont présentées les définitions des parties de l expression dans le corps du chapitre 20, parce que la place de la définition de la conjonction à l intérieur de cet ensemble est révélatrice : 1. Lettre (στοιχεῖον) 2. Syllabe (συλλαβή) 3. Conjonction (σύνδεσμος) 4. Articulation (ἄρθρον) 5. Nom (ὄνομα) 6. Verbe (ῥῆμα) 7. Cas (πτῶσις) 8. Énoncé (λόγος) 29 Ainsi Pagliaro (1956 : 89). 30 Le premier à avoir tenté d unifier la double définition est, à ma connaissance, Pagliaro (1956). Pagliaro proposait de comprendre la double définition comme envisageant la conjonction d un point de vue d abord «morfologico-lessicale», puis «sintattico-logico» (p. 90). Il donne l exemple suivant : «se nel nesso Ζεῦ ἄλλοι τε θεοί dal punto di vista formale, quello della prima definizione, il legame di τε è solo con ἄλλοι (e non dà significato), dal punto di vista sintattico e logico investe tutto il nesso portandolo ad una nozione unitaria.» (p. 93). Je crois cependant avec Baratin (1989 : 23 n. 1) que l interprétation de Pagliaro fait appel à une vision moderne du langage qui n était pas celle d Aristote. Voir également Pinborg (1975 : 74) pour un résumé et une critique de Pagliaro.

22 12 L ordre n est pas fortuit, puisqu il y a une progression à partir d éléments considérés par Aristote comme non signifiants (1-4) vers des éléments porteurs de sens (5-8). À l intérieur de cette progression, les éléments forment des paires (lettre/syllabe, conjonction/articulation, nom/verbe, cas/énoncé), menant de considérations phonétiques (lettre/syllabe) à des considérations morphologiques (noms/verbes) jusqu à des considérations proprement syntaxiques (cas/énoncé). La place de la paire conjonction/articulation à l intérieur de ce schéma pose quelques difficultés, mais peut fournir une explication intéressante à la double définition de la conjonction et à sa signification. Entre la paire lettre/syllabe et la paire nom/verbe, un changement de plan a été effectué. La lettre et la syllabe, elles-mêmes dépourvues de sens (ἄσημοι), servent de matériau de base à la formation des noms et des verbes, qui sont qualifiés par Aristote d unités sémantiques composées (φωνὴ συνθετὴ σημαντική) 31 dont aucune des parties n est porteuse de sens par elle-même (ἧς μέρος οὐδέν ἐστι καθ αὑτὸ σημαντικόν) 32. À leur tour, le nom et le verbe, euxmêmes pourvus de sens (σημαντικαί), servent de matériau de base à la formation de l énoncé (λόγος), qui est qualifié par Aristote d unité sémantique composée (φωνὴ συνθετὴ σημαντική) 33, dont certaines parties sont par elles-mêmes porteuses de sens (ἧς ἔνια μέρη καθ αὑτὰ σημαίνει τι) 34, ces parties porteuses de sens étant à l évidence le nom et le verbe. Il y a donc un parallélisme entre, d une part, la lettre et la syllabe et, d autre part, le nom et le verbe en ce qu ils sont considérés comme des blocs de construction, les premières du mot et les seconds de l énoncé 35. Le mot et l énoncé sont tous deux vus comme des constructions (φωνὴ συνθετὴ) et ils se distinguent l un de l autre en ce que les parties 31 Poet. 1457a10-11 et 1457a Poet. 1457a11-12; cf. 1457a15. Noter qu Aristote ne dispose pas d un terme équivalent au français «mot» (Lallot 1992 : ; Swiggers et Wouters 2002 : 105), ce qui explique qu une telle périphrase soit employée pour désigner en commun le nom et le verbe. 33 Poet. 1457a Poet. 1457a24. Voir également De int. 16b26-27 : λόγος δέ ἐστι φωνὴ σημαντική, ἧς τῶν μερῶν τι σημαντικόν ἐστι κεχωρισμένον.

23 13 constitutives du mot, prises séparément, n ont pas de sens en elles-mêmes, tandis que les parties principales de l énoncé (i.e. le nom et le verbe) ont un sens par elles-mêmes. Revenons maintenant à la double définition de la conjonction. La différence entre l unité sémantique (φωνὴν μίαν σημαντικήν) vis-à-vis laquelle la conjonction n a pas d incidence dans la première partie de la définition et celle qu elle est «apte par nature» à créer dans la deuxième partie de la définition est en fait explicitement formulée par Aristote : le σύνδεσμος crée une unité sémantique (ποιεῖν μίαν σημαντικὴν φωνήν) à partir de deux éléments ou plus (ἐκ πλειόνων μὲν φωνῶν μιᾶς) qui sont eux-mêmes porteurs de sens (σημαντικῶν δὲ). Cette précision est importante et il paraît dès lors vraisemblable de comprendre φωνῶν dans la première partie de la définition comme faisant référence aux lettres et aux syllabes et φωνῶν... σημαντικῶν dans la seconde partie de la définition comme faisant référence aux noms et aux verbes 36. Si cette interprétation est exacte, ce qu Aristote dit, en somme, c est que la conjonction ne contribue en rien à la formation des mots (première partie de la définition), mais que sa fonction s exerce sur le plan de la formation d énoncés (deuxième partie de la définition). Les conjonctions sont ainsi considérées en premier lieu sur le plan morphologique, où elles sont distinguées des lettres et des syllabes 37, puis sur le plan syntaxique, où leur rôle unificateur dans l énoncé est souligné. Une réflexion très similaire sur le statut des conjonctions par rapport aux syllabes est rapportée par Apollonios Dyscole 38. Le grammairien expose un raisonnement de Tryphon Une réflexion similaire est trouvée au début de la Syntaxe d Apollonios Dyscole ( ). 36 Toutes les parties de l expression définies par Aristote au chapitre 20 de la Poétique sont appelées φωνή : le terme désigne ainsi aussi bien la lettre (στοιχεῖον μὲν οὖν ἐστιν φωνὴ ἀδιαίρετος, 1426b22) que l énoncé (λόγος δὲ φωνὴ συνθετὴ σημαντική, 1457a23-24). On peut noter que les seuls éléments définis avant la conjonction sont la lettre et la syllabe et qu il est donc naturel de comprendre φωνῶν dans la première partie de la définition de la conjonction comme se rapportant à celles-ci. Sur le sens général de φωνή, voir Dupont-Roc et Lallot (1980 : ) ; Swiggers et Wouters (2002 : ). 37 Il peut être utile de rappeler que certaines conjonctions ne comportent qu une lettre (ainsi ἤ disjonctif et ἦ affirmatif) et que la grande majorité d entre elles sont monosyllabiques : d où l importance d établir leur statut en regard de la lettre et de la syllabe. 38 A. D. Conj Sur ce passage, voir Lallot (1992 : ).

24 14 concernant les conjonctions explétives par lequel il vise à démontrer que les explétives sont bien des mots (λέξεις) et non des syllabes (συλλαβαί) en comparant la distribution de la conjonction δή à la distribution de syllabes telles que le σι caractéristique de la troisième personne du singulier et le θα caractéristique de la deuxième personne du singulier. Il remarque qu alors que δή peut être adjoint à des formes verbales exprimant différentes personnes (λέγω δή / λέγεις δή / λέγει δή), les syllabes σι et θα ne le peuvent pas 40 et conclut que la distributivité de δή en fait un mot et non une syllabe. La question se posait tout particulièrement dans le cas du grec ancien, compte tenu du fait que plusieurs conjonctions sont enclitiques : le mot et la conjonction qui y est rattachée sont prononcés comme une unité phonique 41. L utilisation de la scriptio continua a pu contribuer à mettre ce problème à l avant-plan 42. La tentative d explication de la duplicité de la définition aristotélicienne de la conjonction esquissée ci-dessus est forcément hypothétique compte tenu de l état corrompu du texte et plusieurs points demeurent obscurs 43. Elle fournit cependant une explication qui, d une part, est cohérente avec l ensemble des définitions donnés dans le chapitre 20 de la Poétique et qui, d autre part, relève d un type d analyse par ailleurs attesté dans la tradition grammaticale, ce qui permet d échapper à l accusation d imposer un schéma interprétatif 39 Sur Tryphon, voir Wendel (1939). 40 οὐχ οἷόν τ' ἐστὶν εἰπεῖν λέγωσι οὔτε λέγωθα, A. D. Conj Sur l accentuation comme marqueur du statut de mot indépendant dans la tradition grammaticale grecque, voir A. D. Synt : διὰ τῆς ἑνώσεως τοῦ τόνου τὸ μοναδικὸν τῆς λέξεως ὑπαγορεύει, τουτέστι τὸ ἓν μέρος λόγου εἶναι, ἢ διὰ τῆς μονῆς τῆς καθ' ἕκαστον μόριον τὸ δισσὸν ἐμφαίνει τῶν λέξεων, «l unification accentuelle indique qu on a affaire à un mot unique, c est-à-dire une seule partie de phrase, tandis que le maintient [de l accent] sur chacun des mots signale qu il y a deux mots distincts.» (trad. Lallot 1997). 42 Sur la scriptio continua et son rapport à la problématique du mot dans l Antiquité, voir Lallot (1992 : ; 133). 43 Un point particulièrement problématique est l indication καὶ ἐπὶ τῶν ἄκρων καὶ ἐπὶ τοῦ μέσου, qui ne fait aucun sens si Aristote parle effectivement du rôle de la conjonction dans la formation des mots. On peut penser qu il s agit d une erreur de copiste, qui aurait transcrit fautivement une partie de la définition de l ἄρθρον à la mauvaise place, c est-à-dire dans la définition de la conjonction. Ce n est pas improbable compte tenu de la formulation quasi-identique des deux passages. Ainsi, Bywater (1911 ad loc.) et Janko (1987 : xxv) éliminent tous deux καὶ ἐπὶ τῶν ἄκρων καὶ ἐπὶ τοῦ μέσου du texte. Cependant, les problèmes

25 15 anachronique au texte d Aristote. Il est par ailleurs vraisemblable que les éléments désignés chez Aristote par le terme σύνδεσμος ne correspondent pas à une unique catégorie de la grammaire moderne 44. Compte tenu des difficultés d interprétation qui entourent la définition de la conjonction donnée dans la Poétique, il ne reste qu à se tourner vers le reste du corpus aristotélicien pour tenter de mieux saisir à quoi correspond le σύνδεσμος du Stagirite. Avant de ce faire, cependant, et pour en finir avec la définition de la conjonction de la Poétique, il convient de dire quelques mots sur une indication qui est répétée dans chacune des deux parties de la double définition : il s agit de la conjonction comme «voix non signifiante» (φωνὴ ἄσημος) La conjonction comme «voix non signifiante» Prise au sens fort, l affirmation que la conjonction est dépourvue de signification frôle l absurde 45 et il est invraisemblable que c est ainsi qu Aristote l entendait. Que veut-il dire lorsqu il regroupe la conjonction et l «articulation» (ἄρθρον) avec la lettre (στοιχεῖον) et la syllabe (συλλαβή) comme φωναὶ ἄσημοι tandis que le nom (ὄνομα) et le verbe (ῥῆμα) sont qualifiés pour leur part de φωναὶ σημαντικαί? Un petit détour du côté du traité De l interprétation s impose pour répondre à cette question. Au deuxième chapitre de ce traité, Aristote affirme que le nom (ὄνομα) doit être symbole (σύμβολον) de quelque chose 46. Cette idée de «symbole» avait été élaborée dès les premières lignes du traité, où Aristote avait posé les mots écrits (τὰ γραφόμενα) comme «symboles» de la parole (τὰ ἐν τῇ φωνῇ), elle-même à son tour «symbole» des affections textuels de ces deux définitions sont tels et les conjectures proposées si nombreuses et variées que je préfère m abstenir d émendation au texte. 44 Swiggers et Wouters (1997 : 4-5). 45 Arens (2000 : 374) ; Barnes (2007 : 242). 46 De int. 16a26-28.

26 16 de l âme (παθήματα τῆς ψυχῆς), ces dernières se trouvant être des représentations (ὁμοιώματα) des réalités elles-mêmes (πράγματα) 47. Aristote établissait ainsi une chaîne de représentations des réalités jusqu à l écriture 48. Ce qui est important pour notre propos, c est que les mots (écrits ou parlés) ont ultimement un corrélat dans le domaine de l être : à ce stade du développement de la sémantique, la signification est essentiellement référentielle 49. Dans un tel cadre de pensée, ce sont les noms et les verbes, désignant respectivement des réalités et des processus, qui apparaissent comme les éléments signifiants (et les véritables constituants) de l énoncé. De fait, on trouve dans la Rhétorique l affirmation que l énoncé (λόγος) se compose de noms et de verbes 50 et semblablement le traité De l interprétation s intéresse successivement au nom, au verbe et à l énoncé et ne mentionne qu incidemment les conjonctions 51. Ainsi, comme le soulignent à répétition les commentateurs anciens d Aristote, le plan du contenu (λόγος) est nettement distinct du plan de la forme (λέξις), ce qui explique que le philosophe recense huit «éléments constitutifs de l expression» (τῆς λέξεως μέρη) dans la Poétique, mais considère que seuls les noms et les verbes sont des «éléments constitutifs de l énoncé» (μέρη τοῦ λόγου) 52. Les conjonctions, qui indiquent en général une relation et dont la pleine signification ne peut se manifester qu à l intérieur d un contexte linguistique donné, se voient ainsi refuser 47 De int. 16a Voir Pfeiffer (1968 : 76) ; Ax (1993 : 14 ; 27) ; Sluiter (1997b : 192). Sur ce texte dans son ensemble, voir Ax (1992 : ). 49 Frede (1987 : 329) ; Janko (1987 : 127) ; Basset (2003 : 60). 50 ὄντων δ' ὀνομάτων καὶ ῥημάτων ἐξ ὧν ὁ λόγος συνέστηκεν..., Rhet. 1404b26. Voir également Varron De lingua Latina 8.11 ; Robins (1966 : 9). 51 De int. 17a9 et 17a16. Dans les deux cas, il s agit d un contexte bien précis : le terme σύνδεσμος est employé au datif singulier pour désigner l une des deux manières dont un énoncé peut être unitaire. Ces occurrences seront discutées plus loin, voir section Voir Ammonius In De int ; Simplicius In Cat. VIII ; ; Dexippe In Cat Du côté des modernes, voir Pinborg (1975 :72) ; Dupont-Roc et Lallot (1980 : 316) ; Baratin et Desbordes (1981 : 14) ; Frede (1987 : 329) ; Atherton (1993 : 304) ; Schenkeveld (1994 : 271) ; Dalimier (2001 : ) ; Basset (2003 : 43).

27 17 le titre de μέρος τοῦ λόγου et sont reléguées au statut de «voix non signifiantes», un statut que les commentateurs anciens d Aristote s empresseront de préciser : les conjonctions sont dépourvues de signification par elles-mêmes 53 et ne désignent ni êtres, ni substance, ni qualité, ni quoi que ce soit de tel 54 ; pourtant, on ne saurait dire qu elles sont absolument dépourvues de signification 55 : elles acquièrent une signification lorsqu elles sont employées aux côtés des parties signifiantes de l énoncé 56, en d autres mots, elles «consignifient» 57. C est pour cette raison que les conjonctions sont des éléments de l expression, et non des éléments de l énoncé 58, de la même façon que la corde, la colle ou les chevilles qui servent à assurer l unité d un objet ne sont pas non plus considérées des éléments constitutifs de cet objet 59. Toutefois, cette élaboration sur le sémantisme de la conjonction est postérieure à Aristote lui-même, qui ne parle pas de consignification en rapport avec la question des conjonctions, bien qu il utilise le verbe de sens apparenté προσσημαίνειν dans d autres contextes où il désire distinguer «signification autonome» et «signification associée» 60. On peut néanmoins affirmer que lorsqu Aristote dit que les conjonctions sont dépourvues de signification, il entend par là qu elles sont dépourvues de signification lexicale 61, compte tenu du fait que le vocabulaire technique pour qualifier le mode de signification particulier des conjonctions n a pas encore été développé. Il est probable qu une réflexion articulée 53 ἐστιν ἄσημα καθ'αὑτά, Ammonius In De int Voir également Dexippe In Cat οὐδὲν... τῶν ὄντων δηλοῦσιν, οὔτε οὐσίαν οὔτε ποιὸν οὔτε ἄλλο τι τοιοῦτον, Simplicius In Cat. VIII οὐ γὰρ δὴ ἄσημοι, Simplicius In Cat. VIII κατὰ σύνταξιν σημαίνουσιν καὶ κατὰ συμπλοκήν, Simplicius In Cat. VIII Voir également Ammonius In De int Semblablement chez A. D. Synt συσσημαίνουσιν, Simplicius in Cat. VIII Voir également Dexippe In Cat λόγου μὲν οὖν ταῦτα οὐ μέρη, λέξεως δὲ μέρη, Ammonius In De int Voir également Simplicius In Cat. VIII ; ; Dexippe In Cat Pour ces comparaisons, voir principalement Ammonius In De int ; et de façon moins développée Simplicius In Cat. VIII et Dexippe In Cat Voir Lallot (2003 : 11-16) pour les applications du verbe προσσημαίνειν dans le corpus aristotélicien. Le terme est notamment employé pour qualifier le temps verbal, voir p. ex. Poet. 1457a17 : τὸ δὲ βαδίζει ἢ βεβάδικεν προσσημαίνει τὸ μὲν τὸν παρόντα χρόνον τὸ δὲ τὸν παρεληλυθότα, «marche ou a marché sursignifient l un le temps présent, l autre le passé.» (trad. Lallot 2003 : 11).

28 18 sur le statut sémantique des conjonctions soit apparue dans l école péripatéticienne avec Théophraste, qui, selon Simplicius, s est intéressé à la question dans un traité consacré aux éléments de l énoncé (Περὶ τῶν τοῦ λόγου στοιχείων) Le terme σύνδεσμος dans le corpus aristotélicien L étymologie transparente de σύνδεσμος fait en sorte que le sens général du terme doit être rattaché d une façon ou d une autre à l idée de «liaison» 63, ce qui n exclut pas que le mot soit polysémique à l intérieur du corpus aristotélicien 64. Σύνδεσμος semble avoir été à l origine un terme anatomique 65 et il est en effet employé par Aristote dans ses traités biologiques 66. Il est également utilisé par le philosophe de façon métaphorique, par exemple pour désigner les enfants comme «ce qui unit» un couple 67. Dans ce qui suit, je me concentrerai sur les emplois du terme en contexte grammatical, rhétorique et logique Qu est-ce qu un σύνδεσμος pour Aristote : des exemples concrets Dans plusieurs passages du corpus aristotélicien, le terme σύνδεσμος désigne un certain type de mots, nous permettant d allonger un peu la courte liste d exemples fournie par Aristote au chapitre 20 de la Poétique, où il ne mentionnait que μέν, ἤτοι et δέ 68. Malgré les 61 Pinborg (1975 : 72) ; Lallot (2003 : 11). 62 Simplicius In Cat. VIII Voir Frede (1987 : 328) ; Atherton (1993 : 304). 63 Belardi (1977 : 257). 64 Swiggers et Wouters (1997 : 4). 65 Bywater (1909 : 273) ; Pfeiffer (1968 : 76-77) ; Belardi (1977 : ) ; Janko (1987 : 127) ; Ildefonse (1997 : 108) ; Swiggers et Wouters (1997 : 4-5). 66 Voir De part. anim. 670a10 ; 652a16 ; Hist. anim. 638b9. 67 Eth. Nic. 1162a Poet. 1457a4. Les exemples de la Poétique ont suscité des soupçons : la présence de ἤτοι a troublé certains interprètes, qui y ont vu une contradiction avec l affirmation que la conjonction ne peut être placée en début d énoncé (ἣν μὴ ἁρμόττει ἐν ἀρχῇ λόγου τιθέναι, 1457a3), puisque la conjonction ἤτοι peut occuper cette

Η ΖΩΓΡΑΦΙΚΗ ΤΗΣ ΡΟΥΛΗΣ ΜΠΟΥΑ ΧΑΡΑΚΤΗΡΙΖΕΤΑΙ ΑΠΟ ΜΙΑ ΠΡΟΣΠΑΘΕΙΑ ΑΠΟΔΟΣΗΣ Σ ΤΑ ΕΡΓΑ ΑΥΤΗΣ ΤΗΣ ΕΝΟΤΗΤΑΣ ΠΟΥ ΣΤΟ ΣΥΝΟΛΟ ΤΟΥΣ ΕΙΝΑΙ ΕΡΓΑ ΜΕΣΑΙΩΝ ΚΑΙ ΜΙΚΡΩΝ

Η ΖΩΓΡΑΦΙΚΗ ΤΗΣ ΡΟΥΛΗΣ ΜΠΟΥΑ ΧΑΡΑΚΤΗΡΙΖΕΤΑΙ ΑΠΟ ΜΙΑ ΠΡΟΣΠΑΘΕΙΑ ΑΠΟΔΟΣΗΣ Σ ΤΑ ΕΡΓΑ ΑΥΤΗΣ ΤΗΣ ΕΝΟΤΗΤΑΣ ΠΟΥ ΣΤΟ ΣΥΝΟΛΟ ΤΟΥΣ ΕΙΝΑΙ ΕΡΓΑ ΜΕΣΑΙΩΝ ΚΑΙ ΜΙΚΡΩΝ Η ΖΩΓΡΑΦΙΚΗ ΤΗΣ ΡΟΥΛΗΣ ΜΠΟΥΑ ΧΑΡΑΚΤΗΡΙΖΕΤΑΙ ΑΠΟ ΜΙΑ ΠΡΟΣΠΑΘΕΙΑ ΑΠΟΔΟΣΗΣ ΤΗΣ ΧΑΜΕΝΗΣ ΑΘΩΟΤΗΤΑΣ ΜΕ ΒΑΣΗ ΤΗ NAIF ΖΩΓΡΑΦΙΚΗ. Ι ΣΤΟΡΙΕΣ ΠΟΥ ΕΧΟΥΝ ΣΑΝ ΘΕΜΑ ΣΚΗΝΕΣ ΑΠΟ ΤΗΝ ΚΑΘΗΜΕΡΙΝΟΤΗΤΑ ΜΑΣ ΑΛΛΑ ΚΑΙ ΤΑ ΠΑΙΔΙΚΑ

Διαβάστε περισσότερα

Mission d entreprises Françaises sur le salon ENERGY PHOTOVOLTAIC 2010

Mission d entreprises Françaises sur le salon ENERGY PHOTOVOLTAIC 2010 Mission d entreprises Françaises sur le salon ENERGY PHOTOVOLTAIC 2010 Une mission d entreprises françaises en Grèce a été organisée par la ME Ubifrance, à l occasion du salon International ENERGY PHOTOVOLTAIC

Διαβάστε περισσότερα

EXTRACTION TERMINOLOGIQUE ET CORPUS ALIGNÉS ANGLAIS GREC Tita Kyriacopoulou Claude Martineau Eleni Tziafa

EXTRACTION TERMINOLOGIQUE ET CORPUS ALIGNÉS ANGLAIS GREC Tita Kyriacopoulou Claude Martineau Eleni Tziafa EXTRACTION TERMINOLOGIQUE ET CORPUS ALIGNÉS ANGLAIS GREC Tita Kyriacopoulou Claude Martineau Eleni Tziafa 28e Colloque International sur le Lexique et la Grammaire Bergen 2009 Objectifs Traitement automatique

Διαβάστε περισσότερα

ΕΙΣΗΓΗΣΗ ΠΡΟΣ ΤΟ ΠΕΡΙΦΕΡΕΙΑΚΟ ΣΥΜΒΟΥΛΙΟ

ΕΙΣΗΓΗΣΗ ΠΡΟΣ ΤΟ ΠΕΡΙΦΕΡΕΙΑΚΟ ΣΥΜΒΟΥΛΙΟ ΕΙΣΗΓΗΣΗ ΠΡΟΣ ΤΟ ΠΕΡΙΦΕΡΕΙΑΚΟ ΣΥΜΒΟΥΛΙΟ ΘΕΜΑ: Συμμετοχή της Περιφέρειας Νοτίου Αιγαίου στην ανάπτυξη «Στρατηγικών σχεδίων» στο πλαίσιο του ΕΝPI CBC MED (Ευρωπαϊκού Μέσου Γειτονίας και Εταιρικής Σχέσης)

Διαβάστε περισσότερα

27. Δυσκολίες κατά την ανάγνωση μαθηματικών παραστάσεων και αντιστοίχιση ορολογίας στην ελληνική - γαλλική γλώσσα

27. Δυσκολίες κατά την ανάγνωση μαθηματικών παραστάσεων και αντιστοίχιση ορολογίας στην ελληνική - γαλλική γλώσσα 1 27. Δυσκολίες κατά την ανάγνωση μαθηματικών παραστάσεων και αντιστοίχιση ορολογίας στην ελληνική - γαλλική γλώσσα ΠΕΡΙΛΗΨΗ Μαρία Παπαγεωργίου Μια από τις ιδιαιτερότητες των επιστημονικών και τεχνικών

Διαβάστε περισσότερα

ΙΑΓΩΝΙΣΜΟΣ ΕΚΠΑΙ ΕΥΤΙΚΩΝ ΕΤΟΥΣ 2005. Σάββατο 2-4-2005

ΙΑΓΩΝΙΣΜΟΣ ΕΚΠΑΙ ΕΥΤΙΚΩΝ ΕΤΟΥΣ 2005. Σάββατο 2-4-2005 ΑΝΩΤΑΤΟ ΣΥΜΒΟΥΛΙΟ ΕΠΙΛΟΓΗΣ ΠΡΟΣΩΠΙΚΟΥ ΚΕΝΤΡΙΚΗ ΕΠΙΤΡΟΠΗ ΙΑΓΩΝΙΣΜΟΥ ΙΑΓΩΝΙΣΜΟΣ ΕΚΠΑΙ ΕΥΤΙΚΩΝ ΕΤΟΥΣ 2005 ΚΛΑ ΟΣ ΠΕ05 ΓΑΛΛΙΚΗΣ ΓΛΩΣΣΑΣ EΞΕΤΑΣΗ ΣΤΗ ΕΥΤΕΡΗ ΘΕΜΑΤΙΚΗ ΕΝΟΤΗΤΑ «Ειδική ιδακτική και Παιδαγωγικά-Γενική

Διαβάστε περισσότερα

ΓΑΛΛΙΚΗ ΓΛΩΣΣΑ ΓΙΑ ΤΙΣ Α, Β, & Γ ΤΑΞΕΙΣ ΕΝΙΑΙΟΥ ΛΥΚΕΙΟΥ Σχολικό έτος 2002-2003

ΓΑΛΛΙΚΗ ΓΛΩΣΣΑ ΓΙΑ ΤΙΣ Α, Β, & Γ ΤΑΞΕΙΣ ΕΝΙΑΙΟΥ ΛΥΚΕΙΟΥ Σχολικό έτος 2002-2003 ΓΑΛΛΙΚΗ ΓΛΩΣΣΑ ΓΙΑ ΤΙΣ Α, Β, & Γ ΤΑΞΕΙΣ ΕΝΙΑΙΟΥ ΛΥΚΕΙΟΥ Σχολικό έτος 2002-2003 ΚΑΤΗΓΟΡΙΑ Β ΠΡΟΑΙΡΕΤΙΚΑ ΒΟΗΘΗΜΑΤΑ Σύµφωνα µε την απόφαση Γ2 / 61692 / 13-06-2002 του ΥΠΕΠΘ 1. ΛΕΞΙΚΑ 1. Le dictionnaire des

Διαβάστε περισσότερα

" LES ANIMAUX ET LEURS HOMMES " " ΤΑ ΖΩΑ ΚΑΙ ΟΙ ΑΝΘΡΩΠΟΙ ΤΟΥΣ "

 LES ANIMAUX ET LEURS HOMMES   ΤΑ ΖΩΑ ΚΑΙ ΟΙ ΑΝΘΡΩΠΟΙ ΤΟΥΣ Étude interculturelle du recueil de Paul Éluard Διαπολιτισμική μελέτη της ποιητικής συλλογής του Paul Éluard " LES ANIMAUX ET LEURS HOMMES " " ΤΑ ΖΩΑ ΚΑΙ ΟΙ ΑΝΘΡΩΠΟΙ ΤΟΥΣ " Poésies/Ποιήματα 1913-1926 NIKI

Διαβάστε περισσότερα

ΤΗΣ. 1986, Πτυχίο Σχολής Επιμόρφωσης Λειτουργών Μέσης Εκπαίδευσης Αθηνών (ΣΕΛΜΕ). Τα ακαδημαϊκά έτη 1989-1991 υπότροφος της Γαλλικής Κυβέρνησης.

ΤΗΣ. 1986, Πτυχίο Σχολής Επιμόρφωσης Λειτουργών Μέσης Εκπαίδευσης Αθηνών (ΣΕΛΜΕ). Τα ακαδημαϊκά έτη 1989-1991 υπότροφος της Γαλλικής Κυβέρνησης. ΒΙΟΓΡΑΦΙΚΟ ΣΗΜΕΙΩΜΑ ΤΗΣ ΑΙΚΑΤΕΡΙΝΗΣ ΚΙΓΙΤΣΙΟΓΛΟΥ ΒΛΑΧΟΥ ΣΠΟΥΔΕΣ 1992, Διδακτορικό Δίπλωμα (Doctorat Nouveau Régime) στη Διδακτική των Ξένων Γλωσσών και Πολιτισμών, Πανεπιστήμιο της Σορβόννης-Παρίσι 3 (Sorbonne

Διαβάστε περισσότερα

COMMUNIQUÉ 19 juillet 2013 DE PRESSE

COMMUNIQUÉ 19 juillet 2013 DE PRESSE COMMUNIQUÉ 19 juillet 2013 DE PRESSE EPITOPOU / ΕΠΙΤΟΠΟΥ du 27 juillet au 28 août 2013 / Από 27 Ιουλίου έως 28 Αυγούστου 2013 Andros, Cyclades / Ανδρος, Κυκλάδες Μια εικαστική πρόταση που πραγματοποιείται

Διαβάστε περισσότερα

ΕΡΕΥΝΑ ΣΤΗΝ ΕΚΠΑΙΔΕΥΣΗ HELLENIC JOURNAL OF RESEARCH IN EDUCATION

ΕΡΕΥΝΑ ΣΤΗΝ ΕΚΠΑΙΔΕΥΣΗ HELLENIC JOURNAL OF RESEARCH IN EDUCATION ΙSSN 2241-7303 ΕΡΕΥΝΑ ΣΤΗΝ ΕΚΠΑΙΔΕΥΣΗ HELLENIC JOURNAL OF RESEARCH IN EDUCATION Τεύχος 2 Αλεξανδρούπολη, Ιούνιος 2014 Έρευνα στην Εκπαίδευση Ηλεκτρονικό Περιοδικό Ελεύθερης Πρόσβασης στο Διαδίκτυο Ιστότοπος:

Διαβάστε περισσότερα

Syllabus de grec ancien Troisième année

Syllabus de grec ancien Troisième année 1 Syllabus de grec ancien Troisième année 2 «Tout ce que les hommes ont dit de mieux a été dit en grec.» Marguerite YOURCENAR, Les Mémoires d Hadrien. 3 4 L alphabet grec L alphabet 6 Les esprits 8 Les

Διαβάστε περισσότερα

L I N F L U E N C E D U F R A N Ç A I S S U R L E G R E C M O D E R N E

L I N F L U E N C E D U F R A N Ç A I S S U R L E G R E C M O D E R N E Faculteit Letteren en Wijsbegeerte Taal- en Letterkunde Academiejaar 2008-2009 L I N F L U E N C E D U F R A N Ç A I S S U R L E G R E C M O D E R N E LE DOMAINE DU CALQUE Miet Tiebout Verhandeling voorgelegd

Διαβάστε περισσότερα

UNIVERSITÉ DE ROUEN U.F.R. DE PSYCHOLOGIE, SOCIOLOGIE ET SCIENCES DE L EDUCATION Département des Sciences de l Education

UNIVERSITÉ DE ROUEN U.F.R. DE PSYCHOLOGIE, SOCIOLOGIE ET SCIENCES DE L EDUCATION Département des Sciences de l Education UNIVERSITÉ DE ROUEN U.F.R. DE PSYCHOLOGIE, SOCIOLOGIE ET SCIENCES DE L EDUCATION Département des Sciences de l Education L ACCUEIL DES ENFANTS ETRANGERS DANS L ECOLE PRIMAIRE HELLENIQUE: Pratiques et Optiques

Διαβάστε περισσότερα

UNITÉ λεξικό Ακουστικά Κιάλια MP3 χάρτης πυξίδα

UNITÉ λεξικό Ακουστικά Κιάλια MP3 χάρτης πυξίδα UNITÉ 0 C est parti! 0 Για να τα καταφέρεις καλύτερα στην καινούρια γλώσσα, σου προτείνουµε µερικές δραστηριότητες που θα σου φανούν πολύ χρήσιµες. Κάθε φορά που θα επιτυγχάνεις σε κάποια δραστηριότητα,

Διαβάστε περισσότερα

D'ETIENNE DE BYZANCE EXAMEN CRITIQUE

D'ETIENNE DE BYZANCE EXAMEN CRITIQUE EXAMEN CRITIQUE D'UNE NOUVELLE ÉDITION D'ETIENNE DE BYZANCE EXTRAIT DU JOURNAL DES SAVANTS. (Novembre i838.) Lorsqu'on étudie l'histoire littéraire de la Grèce classique, on est à la fois surpris et affligé

Διαβάστε περισσότερα

Το βιβλίο αυτό αφιερώνεται στους δάσκαλους και τους μαθητές της ελληνικής γλώσσας, ως ξένης.

Το βιβλίο αυτό αφιερώνεται στους δάσκαλους και τους μαθητές της ελληνικής γλώσσας, ως ξένης. intro_fr_names 6/5/12 9:32 PM Page 3 Το βιβλίο αυτό αφιερώνεται στους δάσκαλους και τους μαθητές της ελληνικής γλώσσας, ως ξένης. Ce manuel est dédié aux enseignants et aux apprenants du grec moderne -

Διαβάστε περισσότερα

L ECHO D EUGENE. Des élèves fatigués. No 10 * Avril 2013

L ECHO D EUGENE. Des élèves fatigués. No 10 * Avril 2013 L ECHO D EUGENE No 10 * Avril 2013 Ιλάειρα Μισιρλιάδη, ΣΤ2 Des élèves fatigués L es élèves du LFH sont-ils fatigués? Nous avons rencontré certains d entre eux pour recueillir leur témoignage. Nous avons

Διαβάστε περισσότερα

ΚΟΙΝΗ ΕΞΕΤΑΣΗ ΟΛΩΝ ΤΩΝ ΥΠΟΨΗΦΙΩΝ ΣΤΗ ΓΑΛΛΙΚΗ ΓΛΩΣΣΑ

ΚΟΙΝΗ ΕΞΕΤΑΣΗ ΟΛΩΝ ΤΩΝ ΥΠΟΨΗΦΙΩΝ ΣΤΗ ΓΑΛΛΙΚΗ ΓΛΩΣΣΑ ΑΡΧΗ ΣΕΛΙΔΑΣ 1 ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΠΟΛΙΤΙΣΜΟΥ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΕΝΤΡΙΚΗ ΕΠΙΤΡΟΠΗ ΕΙΔΙΚΩΝ ΜΑΘΗΜΑΤΩΝ ΚΟΙΝΗ ΕΞΕΤΑΣΗ ΟΛΩΝ ΤΩΝ ΥΠΟΨΗΦΙΩΝ ΣΤΗ ΓΑΛΛΙΚΗ ΓΛΩΣΣΑ 20 Ιουνίου 2015 ΟΔΗΓΙΕΣ ΓΙΑ ΤΟΥΣ ΥΠΟΨΗΦΙΟΥΣ ΚΑΙ ΤΙΣ

Διαβάστε περισσότερα

Ουρανία Πολυκανδριώτη Κύρια Ερευνήτρια Τοµέας Νεοελληνικών Ερευνών Τηλ. 210-7273586 Fax: 210-7246212 E-mail: ranpoly@eie.gr Website: http://eie.academia.edu/ouraniapolycandrioti ΣΠΟΥ ΕΣ 1984: Πτυχίο Ελληνικής

Διαβάστε περισσότερα

ΝΟΜΑΡΧΙΑΚΗ ΑΥΤΟΔΙΟΙΚΗΣΗ ΔΡΑΜΑΣ PRÉFECTURE DE DRAMA SUMMER SCHOOL DRAMA 6-14 JULY 2009

ΝΟΜΑΡΧΙΑΚΗ ΑΥΤΟΔΙΟΙΚΗΣΗ ΔΡΑΜΑΣ PRÉFECTURE DE DRAMA SUMMER SCHOOL DRAMA 6-14 JULY 2009 ΑΡΙΣΤΟΤΕΛΕΙΟ ΠΑΝΕΠΙΣΤΗΜΙΟ ΘΕΣΣΑΛΟΝΙΚΗΣ ΚΕΝΤΡΟ ΒΥΖΑΝΤΙΝΩΝ ΕΡΕΥΝΩΝ ECOLE DES HAUTES ETUDES EN SCIENCES SOCIALES CENTRE D ETUDES BYZANTINES, NÉO-HELLÉNIQUES ET SUD-EST EUROPÉENNES ΝΟΜΑΡΧΙΑΚΗ ΑΥΤΟΔΙΟΙΚΗΣΗ

Διαβάστε περισσότερα

Προφίλ επισκεπτών - Δημογραφικά Χαρακτηριστικά

Προφίλ επισκεπτών - Δημογραφικά Χαρακτηριστικά Στατιστικά στοιχεία επισκεψιμότητας γραφείου ενημέρωσης και πληροφόρησης επισκεπτών Ιnfo Point περιόδου Απριλίου-Μαΐου 2015. Στο διάστημα αυτό συμπληρώθηκαν 140 ερωτηματολόγια, τα οποία αντιστοιχούν σε

Διαβάστε περισσότερα

Session novembre 2009

Session novembre 2009 ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ MINISTÈRE GREC DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DES CULTES CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE NIVEAU ÉPREUVE B2 sur l échelle proposée

Διαβάστε περισσότερα

Filippos Katsanos. Réceptions croisées : les enjeux de la traduction des Mystères de Paris en Grande-Bretagne et en Grèce

Filippos Katsanos. Réceptions croisées : les enjeux de la traduction des Mystères de Paris en Grande-Bretagne et en Grèce Filippos Katsanos Réceptions croisées : les enjeux de la traduction des Mystères de Paris en Grande-Bretagne et en Grèce D ans l histoire de l étude des traductions, la critique s est la plupart du temps

Διαβάστε περισσότερα

ΈΝΤΥΠΑ ΓΙΑ ΤΗ ΒΑΘΜΟΛΟΓΗΣΗ ΤΗΣ 1ΗΣ ΔΟΚΙΜΑΣΙΑΣ...II II. ΈΝΤΥΠΑ ΓΙΑ ΤΗ ΒΑΘΜΟΛΟΓΗΣΗ ΤΗΣ 2ΗΣ ΔΟΚΙΜΑΣΙΑΣ... IV III.

ΈΝΤΥΠΑ ΓΙΑ ΤΗ ΒΑΘΜΟΛΟΓΗΣΗ ΤΗΣ 1ΗΣ ΔΟΚΙΜΑΣΙΑΣ...II II. ΈΝΤΥΠΑ ΓΙΑ ΤΗ ΒΑΘΜΟΛΟΓΗΣΗ ΤΗΣ 2ΗΣ ΔΟΚΙΜΑΣΙΑΣ... IV III. Παράρτημα I. ΈΝΤΥΠΑ ΓΙΑ ΤΗ ΒΑΘΜΟΛΟΓΗΣΗ ΤΗΣ 1 ΗΣ ΔΟΚΙΜΑΣΙΑΣ...II II. ΈΝΤΥΠΑ ΓΙΑ ΤΗ ΒΑΘΜΟΛΟΓΗΣΗ ΤΗΣ 2 ΗΣ ΔΟΚΙΜΑΣΙΑΣ... IV III. ΈΝΤΥΠΑ ΓΙΑ ΤΗ ΒΑΘΜΟΛΟΓΗΣΗ ΤΗΣ 3 ΗΣ ΔΟΚΙΜΑΣΙΑΣ... VI IV. ΈΝΤΥΠΑ ΓΙΑ ΤΗ ΒΑΘΜΟΛΟΓΗΣΗ

Διαβάστε περισσότερα

Παιδαγωγικός Λόγος Τετράμηνη έκδοση Παιδαγωγικού Προβληματισμού

Παιδαγωγικός Λόγος Τετράμηνη έκδοση Παιδαγωγικού Προβληματισμού Παιδαγωγικός Λόγος Τετράμηνη έκδοση Παιδαγωγικού Προβληματισμού Τόμος ΙΕ 2009 Τεύχος 1 Ιδρυτής και υπεύθυνος σύμφωνα με το νόμο: Ι.Ε Θεοδωρόπουλος Υπεύθυνοι σύνταξης: Ιωάννης Ε. Θεοδωρόπουλος Καθηγητής

Διαβάστε περισσότερα

Epicure, La Nature. [αλλ ο]υθεν [αυ] τοθι προσ[μ]ετρεις

Epicure, La Nature. [αλλ ο]υθεν [αυ] τοθι προσ[μ]ετρεις Page, de l édition p. 0, 37 7 4-5 9-20 24 26 27 4-5 9 20-2 24 34-35 35 36-37 Référence du passage P3, cr.2, col.4 Texte donné par l édition de référence Livre 2 Epicure, La Nature πο[ιειν] (restitué dans

Διαβάστε περισσότερα

Διεθνείς και Ευρωπαϊκές Τάσεις στην Εκπαίδευση: Οι επιρροές τους στο Ελληνικό Εκπαιδευτικό Σύστημα

Διεθνείς και Ευρωπαϊκές Τάσεις στην Εκπαίδευση: Οι επιρροές τους στο Ελληνικό Εκπαιδευτικό Σύστημα Διεθνείς και Ευρωπαϊκές Τάσεις στην Εκπαίδευση: Οι επιρροές τους στο Ελληνικό Εκπαιδευτικό Σύστημα International and European Trends in Education and their impact on the Greek Educational System ΕΠΙΜΕΛΕΙΑ

Διαβάστε περισσότερα

ÉPREUVE. Session mai 2008 ATTENTION ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ

ÉPREUVE. Session mai 2008 ATTENTION ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ MINISTÈRE GREC DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DES CULTES CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE NIVEAU ÉPREUVE B2 sur l échelle proposée

Διαβάστε περισσότερα

Planification d un modèle lexicographique comprenant des mots à charge culturelle partagée pour les apprenants du FLE

Planification d un modèle lexicographique comprenant des mots à charge culturelle partagée pour les apprenants du FLE Planification d un modèle lexicographique comprenant des mots à charge culturelle partagée pour les apprenants du FLE Athéna G. Delaki RÉSUMÉ L expérience pédagogique dans l apprentissage du français langue

Διαβάστε περισσότερα

ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUÉBEC ET LA GRÈCE ΣΥΜΒΑΣΗ ΜΕΤΑΞΥ ΚΕΜΠΕΚ ΕΛΛΑΔΑΣ ΣΧΕΤΙΚΗ ΜΕ ΤΗΝ ΚΟΙΝΩΝΙΚΗ ΑΣΦΑΛΕΙΑ

ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUÉBEC ET LA GRÈCE ΣΥΜΒΑΣΗ ΜΕΤΑΞΥ ΚΕΜΠΕΚ ΕΛΛΑΔΑΣ ΣΧΕΤΙΚΗ ΜΕ ΤΗΝ ΚΟΙΝΩΝΙΚΗ ΑΣΦΑΛΕΙΑ GR / QUE 9 ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUÉBEC ET LA GRÈCE ΣΥΜΒΑΣΗ ΜΕΤΑΞΥ ΚΕΜΠΕΚ ΕΛΛΑΔΑΣ ΣΧΕΤΙΚΗ ΜΕ ΤΗΝ ΚΟΙΝΩΝΙΚΗ ΑΣΦΑΛΕΙΑ Demande de prestations du Régime de rentes du Québec Αίτηση

Διαβάστε περισσότερα

Cours de grec ancien. 3 ème et 4 ème années. Collège Saint-Julien Ath

Cours de grec ancien. 3 ème et 4 ème années. Collège Saint-Julien Ath Cours de grec ancien 3 ème et 4 ème années Collège Saint-Julien Ath «Chaque langue dit le monde à sa façon. Chacune édifie des mondes et des anti-mondes à sa manière. Le polyglotte est un homme plus libre.»

Διαβάστε περισσότερα

Etude des LCA Langues et cultures de l Antiquité au Lycée Grec. Objectifs :

Etude des LCA Langues et cultures de l Antiquité au Lycée Grec. Objectifs : Etude des LC Langues et cultures de l ntiquité au Lycée Grec Objectifs : se situer dans l histoire et comprendre les événements et idées d aujourd hui ; mieux comprendre et mieux maîtriser, en l enrichissant,

Διαβάστε περισσότερα

Μεταπτυχιακές σπουδές στη Γαλλία

Μεταπτυχιακές σπουδές στη Γαλλία Μεταπτυχιακές σπουδές στη Γαλλία Πανεπιστήμιο Στερεάς Ελλάδος Λιβαδειά 9 Μαΐου 2012 Σπουδές στη Γαλλία Πανεπιστήμια χωρίς δίδακτρα Άριστο ακαδημαϊκό επίπεδο Διεθνής αναγνώριση Επαγγελματικές προοπτικές

Διαβάστε περισσότερα

2006, Stavros Perentidis

2006, Stavros Perentidis Paper given at the conference Unlocking the Potential of Texts: Interdisciplinary Perspectives on Medieval Greek at the Centre for Research in the Arts, Social Sciences, and Humanities, University of Cambridge,

Διαβάστε περισσότερα

Christiane Marie JARDEL SOUFLEROS

Christiane Marie JARDEL SOUFLEROS N O T I C E B I O G R A P H I Q U E Christiane Marie JARDEL SOUFLEROS Lectrice étrangère à l Université Aristote de Thessalonique à la faculté des lettres Département de langue et littérature françaises

Διαβάστε περισσότερα

Session novembre 2007

Session novembre 2007 ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ MINISTÈRE GREC DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DES CULTES CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE NIVEAU ÉPREUVE B2 sur l échelle proposée

Διαβάστε περισσότερα

PAR. Aristéas de Proconnèse et les Arimaspées, entre mythe et réalité

PAR. Aristéas de Proconnèse et les Arimaspées, entre mythe et réalité Folia Electronica Classica, t. 11, janvier-juin 2006. Article déposé sur la toile le 26 avril 2006. PAR AR-DEL DELÀ LES SCYTHES ET AU SUD DES HYPERBOR YPERBORÉENS

Διαβάστε περισσότερα

Μύθοι ως Υιλοσοφικά Γυμνάσματα

Μύθοι ως Υιλοσοφικά Γυμνάσματα 48 Μύθοι ως Υιλοσοφικά Γυμνάσματα Αναστάσιος Κοντάκος ΑΠΟ ΣΟ ΜΤΘΟ ΣΟ ΛΟΓΟ: Αν η φιλοσοφική αναζήτηση συμπορεύεται, μεταξύ άλλων, με τη μεταφυσική, νοητική, συναισθηματική, ηθική και αισθητική ανάπτυξη,

Διαβάστε περισσότερα

«Δεξιοτέχνη της οπτικής απάτης» τον απεκάλεσε ο Γιάννης Τσαρούχης και «μεγάλη ελπίδα για το μέλλον της ελληνικής ζωγραφικής» ο Teriade.

«Δεξιοτέχνη της οπτικής απάτης» τον απεκάλεσε ο Γιάννης Τσαρούχης και «μεγάλη ελπίδα για το μέλλον της ελληνικής ζωγραφικής» ο Teriade. «ΟΠΤΙΚΗ ΑΠΑΤΗ» Γεννημένος στην Κατερίνη ο Κώστας Χαραλαμπίδης σπούδασε τις εικαστικές τέχνες στην Ελλάδα και τη Γαλλία, όπου μαθήτευσε στην Ecole des Beaux Arts δίπλα στον N. Wancker, απ όπου απέκτησε

Διαβάστε περισσότερα

Διεύθυνση: Ζαϊμη 45, 106 82 Αθήνα, Τηλ.: 210 82 03 411, Fax: 210 82 11 393

Διεύθυνση: Ζαϊμη 45, 106 82 Αθήνα, Τηλ.: 210 82 03 411, Fax: 210 82 11 393 ΒΙΟΓΡΑΦΙΚΟ ΣΗΜΕΙΩΜΑ ΚΑΡΥΔΗ Γεώργιου Επίκουρου Καθηγητή Ευρωπαϊκού Δικαίου Τμήμα Διεθνών και Ευρωπαϊκών Οικονομικών Σπουδών Οικονομικό Πανεπιστήμιο Αθηνών Έδρα Jean Monnet, Δικηγόρος Αθηνών Διεύθυνση: Ζαϊμη

Διαβάστε περισσότερα

Vers une pédagogie interculturelle : les écoles interculturelles en Grèce

Vers une pédagogie interculturelle : les écoles interculturelles en Grèce Actes du VIII ème Congrès de l Association pour la Recherche InterCulturelle (ARIC) Université de Genève 24-28 septembre 2001 L'auteur assume la responsabilité du texte et en garde les droits. Vers une

Διαβάστε περισσότερα

Tipologie installative - Installation types Type d installation - Installationstypen Tipos de instalación - Τυπολογίες εγκατάστασης

Tipologie installative - Installation types Type d installation - Installationstypen Tipos de instalación - Τυπολογίες εγκατάστασης AMPADE MOOCROMATICHE VIMAR DIMMERABII A 0 V~ - VIMAR 0 V~ DIMMABE MOOCHROME AMP AMPE MOOCHROME VIMAR VARIATEUR 0 V~ - DIMMERFÄHIGE MOOCHROMATICHE AMPE VO VIMAR MIT 0 V~ ÁMPARA MOOCROMÁTICA VIMAR REGUABE

Διαβάστε περισσότερα

Promouvoir le cinema français dans le monde. Promoting French cinema worldwide. Graphic Design Maud TÉPHANY CMJ

Promouvoir le cinema français dans le monde. Promoting French cinema worldwide. Graphic Design Maud TÉPHANY CMJ GRÈCE C M J CM MJ CJ CMJ N Promouvoir le cinema français dans le monde Promoting French cinema worldwide Graphic Design Maud TÉPHANY Thinkstock LA PLUS GRANDE SALLE DE CINÉMA EN FRANÇAIS DANS LE MONDE

Διαβάστε περισσότερα

Κοινωνιογλωσσολογία, μετάφραση και πολιτισμική μεσολάβηση

Κοινωνιογλωσσολογία, μετάφραση και πολιτισμική μεσολάβηση ΑΡΙΣΤΟΤΕΛΕΙΟ ΠΑΝΕΠΙΣΤΗΜΙΟ ΘΕΣΣΑΛΟΝΙΚΗΣ ΑΝΟΙΚΤΑ ΑΚΑΔΗΜΑΪΚΑ ΜΑΘΗΜΑΤΑ Κοινωνιογλωσσολογία, μετάφραση και πολιτισμική μεσολάβηση Ενότητα 6. Le franglais Ευάγγελος Κουρδής Επίκουρος Καθηγητής, Τομέας Μετάφρασης

Διαβάστε περισσότερα

Session novembre 2012

Session novembre 2012 ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΠΑΙ ΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ, ΠΟΛΙΤΙΣΜΟΥ ΚΑΙ ΑΘΛΗΤΙΣΜΟΥ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DES CULTES, DE LA CULTURE ET DU SPORT CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE NIVEAU

Διαβάστε περισσότερα

Περιεχόµενα. Εισαγωγή

Περιεχόµενα. Εισαγωγή Περιεχόµενα Εισαγωγή Κεφάλαιο 1 Εξ Αποστάσεως Εκπαίδευση 1.1 Ιστορική Αναδροµή.... 10 1.2 Ορισµοί. 12 1.3 Χαρακτηριστικά της εξ αποστάσεως εκπαίδευσης 14 1.4 Μοντέλα Ανοικτής και Εξ Αποστάσεως Εκπαίδευσης..

Διαβάστε περισσότερα

ΠΡΟΓΡΑΜΜΑ PROGRAMME 27, 28, 30/03 & 02/04/2015. éna ΠΡΟΓΡΑΜΜΑ PROGRAMME AFREL HEC

ΠΡΟΓΡΑΜΜΑ PROGRAMME 27, 28, 30/03 & 02/04/2015. éna ΠΡΟΓΡΑΜΜΑ PROGRAMME AFREL HEC Φοιτητές: Ελάτε να ανακαλύψετε την αριστεία των γαλλικών Πανεπιστημίων και Ανώτατων Σχολών Επιχειρήσεις: Ελάτε να προωθήσετε τις επαγγελματικές δεξιότητες του μέλλοντος Alumni: Ας αναδείξουμε το ταλέντο

Διαβάστε περισσότερα

linguistique fonctionnelle «André Martinet, Linguiste», για τα 100 χρόνια

linguistique fonctionnelle «André Martinet, Linguiste», για τα 100 χρόνια Εναρκτήρια οµιλία στη Συνάντηση τής Société internationale de linguistique fonctionnelle «André Martinet, Linguiste», για τα 100 χρόνια από τη γέννησή του, Παρίσι, 9-12 Ιουλίου. Το να µιλήσεις για τον

Διαβάστε περισσότερα

Πενήντα Χρόνια Ευρωπαϊκό Κοινοβούλιο Εμπειρία και Προοπτικές. Fifty Years European Parliament Experience and Perspectives

Πενήντα Χρόνια Ευρωπαϊκό Κοινοβούλιο Εμπειρία και Προοπτικές. Fifty Years European Parliament Experience and Perspectives Πενήντα Χρόνια Ευρωπαϊκό Κοινοβούλιο Εμπειρία και Προοπτικές Fifty Years European Parliament Experience and Perspectives Το Συνέδριο Πενήντα Χρόνια Ευρωπαϊκό Κοινοβούλιο. Εμπειρία και Προοπτικές, διορ

Διαβάστε περισσότερα

Grammaire de grec ancien

Grammaire de grec ancien Grammaire de grec ancien Collège Saint-Julien Ath TABLE DES MATIÈRES Table des matières...3 L alphabet grec...5 Pour s entraîner à la lecture du grec...6 Les premiers vers de l Iliade...6 Si vous êtes

Διαβάστε περισσότερα

H ελληνική ψυχή της Ζακλίν ντε Ρομιγί

H ελληνική ψυχή της Ζακλίν ντε Ρομιγί ΕΤΟΣ Γ ΑΡΙΘΜΟΣ ΦΥΛΛΟΥ 17 ΜΑΡΤΙΟΣ-ΙΟΥΝΙΟΣ 2012 ΔΙΜΗΝΙΑΙΑ ΓΑΛΛΙΚΗ ΕΦΗΜΕΡΙΔΑ ΓΡΑΦΕΙΑ: Πολυλά 5-Αθήνα Τ.Κ. 11141 Τηλ: 210 2280568 ΕΚΔΟΤΗΣ -ΔΙΕΥΘΥΝΤΗΣ: ΔΗΜΗΤΡΗΣ Β. ΒΑΡΘΑΛΙΤΗΣ H ελληνική ψυχή της Ζακλίν ντε

Διαβάστε περισσότερα

MÉTAPHORE ESSAI 488 M839E DANS LA LANGUE GRECQUE. LOUIS MOREL Privat-docont à VUniyeMÎfcé de Genève, GENÈVE. .ι m Ρ. w, 1 PAK

MÉTAPHORE ESSAI 488 M839E DANS LA LANGUE GRECQUE. LOUIS MOREL Privat-docont à VUniyeMÎfcé de Genève, GENÈVE. .ι m Ρ. w, 1 PAK ESSAI SUR LA MÉTAPHORE DANS LA LANGUE GRECQUE LES NOMS D'ANIMAUX PRIS MÉTAPHORIQUEMENT PAK LOUIS MOREL Privat-docont à VUniyeMÎfcé de Genève, GENÈVE IMPRIMERIE CHARLES SCHUCHARDT.ι m Ρ 1879 488 M839E w,

Διαβάστε περισσότερα

ΕΝ ΕΙΚΤΙΚΕΣ ΑΠΑΝΤΗΣΕΙΣ Ειδικής ιδακτικής ΠΕ 05 1 Η ΠΡΟΣΕΓΓΙΣΗ

ΕΝ ΕΙΚΤΙΚΕΣ ΑΠΑΝΤΗΣΕΙΣ Ειδικής ιδακτικής ΠΕ 05 1 Η ΠΡΟΣΕΓΓΙΣΗ ΕΝ ΕΙΚΤΙΚΕΣ ΑΠΑΝΤΗΣΕΙΣ Ειδικής ιδακτικής ΠΕ 05 1 Η ΠΡΟΣΕΓΓΙΣΗ ΕΡΩΤΗΜΑ 1ο: Vous avez à planifier votre enseignement à partir du document qui suit. Après avoir défini le public visé (en termes d âge et de

Διαβάστε περισσότερα

ÉPREUVE 4 production orale et médiation

ÉPREUVE 4 production orale et médiation ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ, ΠΟΛΙΤΙΣΜΟΥ ΚΑΙ ΑΘΛΗΤΙΣΜΟΥ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DES CULTES, DE LA CULTURE ET DU SPORT CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE NIVEAU

Διαβάστε περισσότερα

Antonio Porchia, Voix

Antonio Porchia, Voix ΑΚΗΣ ΗΜΟΥ AKIS DIMOU ΚΑΙ ΙΟΥΛΙΕΤΤΑ ET JULIETTE Κι αν ο έρωτας είναι ο έρωτας που χάθηκε, πώς θα βρούµε τον έρωτα; Et si l amour est l amour perdu, comment trouver l amour? Αντόνιο Πόρτσια, Φωνές, µτφ.

Διαβάστε περισσότερα

Κ Υ Ρ Ι Α Κ Η Ι Ω Α Ν Ν Ι Δ Ο Υ

Κ Υ Ρ Ι Α Κ Η Ι Ω Α Ν Ν Ι Δ Ο Υ Κ Υ Ρ Ι Α Κ Η Ι Ω Α Ν Ν Ι Δ Ο Υ Δ ι δ ά κ τ ω ρ υ π ο λ ο γ ι σ τ ι κ ή ς γ λ ω σ σ ο λ ο γ ί α ς Ημερομηνία γέννησης: 4 Δεκεμβρίου 1982 Διεύθυνση κατοικίας: Βρυούλων 1-Δ, Τ.Κ. 551 32, Θεσσαλονίκη Τηλέφωνο

Διαβάστε περισσότερα

DIDACTIQUE γράφει ο Olivier Delhaye. τα γλωσσο ψυχο παιδαγωγικά. La page du français. εκδήλωση για Το δικό μας και το ξένο

DIDACTIQUE γράφει ο Olivier Delhaye. τα γλωσσο ψυχο παιδαγωγικά. La page du français. εκδήλωση για Το δικό μας και το ξένο Χρόνος 26ος - αρ. φυλ. 309 - Σεπτέμβριος 2014-0,02 - Λυκαβηττού 2 - Τ.Κ. 106 71 Αθήνα - κωδικός: 011398 ΜΗΝΙΑΙΑ ΣΥΝΔΙΚΑΛΙΣΤΙΚΗ ΕΚΔΟΣΗ ΤΗΣ ΠΑΝΕΛΛΗΝΙΑΣ ΟΜΟΣΠΟΝΔΙΑΣ ΙΔΙΟΚΤΗΤΩΝ ΚΕΝΤΡΩΝ ΞΕΝΩΝ ΓΛΩΣΣΩΝ ΕΞΕΤΑΣΕΙΣ

Διαβάστε περισσότερα

La mesure de la circonférence de la Terre par Eratosthène (Texte historique de Cléomède)

La mesure de la circonférence de la Terre par Eratosthène (Texte historique de Cléomède) La mesure de la circonférence de la Terre par Eratosthène (Texte historique de Cléomède) Résumé : Eratosthène a estimé le périmètre de la Terre, d'après son expérience, égal à 250.000 stades attiques (44250

Διαβάστε περισσότερα

Indoor wireless headphones

Indoor wireless headphones Register your product nd get support t www.philips.com/welcome Indoor wireless hedphones SHC8535 SHC8575 EL Εγχειρίδιο χρήσης SHC8535 SHC8535 A b B c d b e f c C D E F E F G b H I 1 Περιεχόμενα συσκευασίας

Διαβάστε περισσότερα

II B : SOURCES HISTORIQUES CLASSIQUES

II B : SOURCES HISTORIQUES CLASSIQUES IIB:SOURCESHISTORIQUESCLASSIQUES Lestextesexaminésdanscettesectionontétéchoisisavecl objectifd isoler,parmi lesnoticesnombreusesetdisperséesconcernantchyprequ ontrouvedanslesouvrages des auteurs anciens,

Διαβάστε περισσότερα

ψÛË ÙË ˆÓÛÙ ÓÙÈÓÔ ÔÏË

ψÛË ÙË ˆÓÛÙ ÓÙÈÓÔ ÔÏË ÂÏ 1 fiÙ ÙÂÏÂÈÒÓÂÈ Ë ÓÙÈÓ Â Ô ÛÙÈ ÂÚÈÔ Ô Ú ÛÎÔÓÙ Ó ÛÙË ÈÎ ÈÔ ÔÛ ÙÔ ÓÙÈÓÔ ÙÔÎÚ ÙÔÚ, Î È fiÙÂ Ú ÂÈ Ë ÓÂÒÙÂÚË; ÏÏÈÒ, Ù ÙÂÏÂÈÒÓÂÈ ÙÔ 1453, Ò Î È Ù Ú ÂÈ Ì Ûˆ ÌÂÙ ; ÙÔ ıô ÙÒÓ ÙˆÓ ÂÚˆÙËÌ ÙˆÓ Ï Óı ÓÂÈ ÓÙÔÙ ÙÔ

Διαβάστε περισσότερα

ΤΟΜΟΣ XIII, ΤΕΥΧΟΣ 2 1980

ΤΟΜΟΣ XIII, ΤΕΥΧΟΣ 2 1980 ΑΡΧΑΙΟΛΟΓΙΚΑ ΑΝΑΛΕΚΤΑ ΕΞ ΑΘΗΝΩΝ ΤΟΜΟΣ XIII, ΤΕΥΧΟΣ 2 1980 ΠΕΡΙΕΧΟΜΕΝΑ ΑΡΧΑΙΟΛΟΓΙΚΑ ΧΡΟΝΙΚΑ Σελις Page ΗΛΙΑΣ ΑΝΔΡΕΟΥ, 'Αρχαιολογική Συλλογή Ήλιδος 183-194 ΡΗΟΤΙΝΙ McGEORGE, Preliminary Report: Human Skeletons

Διαβάστε περισσότερα

ΘΕΜΑ: «ΟΡΘΗ ΕΠΑΝΑΚΟΙΝΟΠΟΙΗΣΗ ΚΕΙΜΕΝΟΥ ΑΝΑΘΕΩΡΗΜΕΝΗΣ ΣΥΜΦΩΝΙΑΣ ΚΟΙΝΩΝΙΚΗΣ ΑΣΦΑΛΙΣΗΣ ΜΕΤΑΞΥ ΕΛΛΑΔΑΣ ΚΑΙ ΚΕΜΠΕΚ»

ΘΕΜΑ: «ΟΡΘΗ ΕΠΑΝΑΚΟΙΝΟΠΟΙΗΣΗ ΚΕΙΜΕΝΟΥ ΑΝΑΘΕΩΡΗΜΕΝΗΣ ΣΥΜΦΩΝΙΑΣ ΚΟΙΝΩΝΙΚΗΣ ΑΣΦΑΛΙΣΗΣ ΜΕΤΑΞΥ ΕΛΛΑΔΑΣ ΚΑΙ ΚΕΜΠΕΚ» ΔΙΟΙΚΗΣΗ Αθήνα, 26/10/2010 ΓΕΝΙΚΗ Δ/ΝΣΗ ΑΣΦ/ΚΩΝ ΥΠΗΡΕΣΙΩΝ ΔΝΣΗ ΔΙΕΘΝΩΝ ΑΣΦ/ΚΩΝ ΣΧΕΣΕΩΝ Αρ. Πρωτ. Δ47 ΕΓΚΥΚΛΙΟΣ Αρ. 66 ΤΜΗΜΑ ΔΙΜΕΡΩΝ ΔΙΕΘΝΩΝ ΣΥΜΒΑΣΕΩΝ Ταχ.Διεύθυνση Αγ.Κων/νου 8-102 41 ΑΘΗΝΑ ΠΡΟΣ: Αρ.τηλ.:

Διαβάστε περισσότερα

M07/2/ABMGR/SP1/GRE/TZ0/XX/Q

M07/2/ABMGR/SP1/GRE/TZ0/XX/Q IB MODERN GREEK B STANDARD LEVEL PAPER 1 GREC MODERNE B NIVEAU MOYEN ÉPREUVE 1 GRIEGO MODERNO B NIVEL MEDIO PRUEBA 1 Monday 7 May 2007 (morning) Lundi 7 mai 2007 (matin) Lunes 7 de mayo de 2007 (mañana)

Διαβάστε περισσότερα

Εργαστηριακή εισήγηση

Εργαστηριακή εισήγηση 2o Πανελλήνιο Εκπαιδευτικό Συνέδριο Ημαθίας ΠΡΑΚΤΙΚΑ Εργαστηριακή εισήγηση «Διδασκαλία της Γαλλικής Γλώσσας με τη χρήση ΤΠΕ και εκπαιδευτικού λογισμικού σε μαθητές Πρωτοβάθμιας και Δευτεροβάθμιας εκπαίδευσης»

Διαβάστε περισσότερα

UNIVERSITE DE NICE-SOPHIA ANTIPOLIS - UFR SCIENCES Ecole Doctorale STIC THESE Présentée pour obtenir le titre de Habilitation à Diriger des Recherches de l'université de Nice Sophia Antipolis Spécialité

Διαβάστε περισσότερα

Κυριακή Διάμεση. Πρότυπο Πειραματικο Λύκειο Αναβρύτων. kdiamesi@otenet.gr. Περίληψη

Κυριακή Διάμεση. Πρότυπο Πειραματικο Λύκειο Αναβρύτων. kdiamesi@otenet.gr. Περίληψη 1 ο Πανελλήνιο Συνέδριο Πρότυπων Πειραματικών Σχολείων Α/θμιας και Β/θμιας Εκπαίδευσης 27-28 Απριλίου 2013 «Πρότυπα Πειραματικά Σχολεία: ένα χρόνο μετά» Εφαρμογές των νέων Αναλυτικών Προγραμμάτων στα ΠΠΣ:

Διαβάστε περισσότερα

Μεταγραφή κειµένου: ΖΑΚ-ΑΛΕΝ ΜΙΛΕΡ. Πρόλογος, ÌåôÜöñáóç, Σηµειώσεις: (1972-1973) ΙΓΛΩΣΣΗ ΕΚ ΟΣΗ ÂËÁÓÇÓ ÓÊÏËÉÄÇÓ

Μεταγραφή κειµένου: ΖΑΚ-ΑΛΕΝ ΜΙΛΕΡ. Πρόλογος, ÌåôÜöñáóç, Σηµειώσεις: (1972-1973) ΙΓΛΩΣΣΗ ΕΚ ΟΣΗ ÂËÁÓÇÓ ÓÊÏËÉÄÇÓ ÔÉÔËÏÓ ÓÅÉÑÁÓ: ØÕ ÁÍÁËÕÔÉÊÏÓ ËÏÃÏÓ / 7 YÐÅÕÈÕÍÏÓ ÓÅÉÑÁÓ: ÂëÜóçò Óêïëßäçò TÉÔËÏÓ ÂÉÂËÉÏÕ: Σεµινάριο εικοστό, Encore. Ακόµη. ÔÉÔËÏÓ ÐÑÙÔÏÔÕÐÏÕ: Jacques Lacan, Le Séminaire, Livre XX, Encore, Texte établi

Διαβάστε περισσότερα

Pratiques Pédagogiques

Pratiques Pédagogiques Pratiques Pédagogiques Εισαγωγή Δεύτερης Ξένης Γλώσσας στην Πρωτοβάθμια Εκπαίδευση «Πάμε στο Παρίσι»: Παιδαγωγικό Σενάριο για τα πρώτα στάδια εκμάθησης της Γαλλικής Γλώσσας με ένταξη των ΤΠΕ στη διδακτική

Διαβάστε περισσότερα

ÉPREUVE 4 production orale et médiation

ÉPREUVE 4 production orale et médiation ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΔΙΑ ΒΙΟΥ ΜΑΘΗΣΗΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ MINISTÈRE GREC DE L ÉDUCATION DE LA FORMATION CONTINUE ET DES CULTES CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE NIVEAU C1

Διαβάστε περισσότερα

EXAMENS AÀ L ÉCOLE LIVRE DE L ÉLÈVE LE NIVEAU A (A1&A2) EXAMENS DE FRANÇAIS

EXAMENS AÀ L ÉCOLE LIVRE DE L ÉLÈVE LE NIVEAU A (A1&A2) EXAMENS DE FRANÇAIS EXAMENS AÀ L ÉCOLE P R É P A R E R LE NIVEAU A (A1&A2) EXAMENS DE FRANÇAIS LIVRE DE L ÉLÈVE Το έντυπο αυτό δημιουργήθηκε στο πλαίσιο της Πράξης: «Διαφοροποιημένες και Διαβαθμισμένες Εθνικές Εξετάσεις Γλωσσομάθειας»

Διαβάστε περισσότερα

ª π π À π π π π ª π π π ø ƒø ø ø ø. Η πολιτική για την Παιδεία και τα «αγκάθια»

ª π π À π π π π ª π π π ø ƒø ø ø ø. Η πολιτική για την Παιδεία και τα «αγκάθια» Χρόνος 23ος Αρ. Φύλλου 264 ΕΚΕΜΒΡΙΟΣ 2010 ΕΥΡΩ: 0,02 Λυκαβηττού 2 Τ.Κ. 106 71 Αθήνα ΚΩ ΙΚΟΣ: 1398 ª π π À π π π π ª π π π ø ƒø ø ø ø Γιορτινό «πακέτο» µε προτάσεις για βιβλία και θεατρικές παραστάσεις

Διαβάστε περισσότερα

Βαθμολόγηση Εξετάσεων LAAS

Βαθμολόγηση Εξετάσεων LAAS Χρόνος 25ος - αρ. φυλ. 307 - Ιούλιος 2014-0,02 - Λυκαβηττού 2 - Τ.Κ. 106 71 Αθήνα - κωδικός: 011398 ΜΗΝΙΑΙΑ ΣΥΝΔΙΚΑΛΙΣΤΙΚΗ ΕΚΔΟΣΗ ΤΗΣ ΠΑΝΕΛΛΗΝΙΑΣ ΟΜΟΣΠΟΝΔΙΑΣ ΙΔΙΟΚΤΗΤΩΝ ΚΕΝΤΡΩΝ ΞΕΝΩΝ ΓΛΩΣΣΩΝ ΕΞΕΤΑΣΕΙΣ

Διαβάστε περισσότερα

MODULE. Session mai 2006 ATTENTION CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ

MODULE. Session mai 2006 ATTENTION CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ MINISTÈRE GREC DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DES CULTES CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE NIVEAU MODULE C1 sur l échelle proposée

Διαβάστε περισσότερα

Ειδικότητα στη Γαλλία

Ειδικότητα στη Γαλλία Γραφείο ιασύνδεσης - Σταδιοδρομίας Πανεπιστήμιο Κρήτης Τμήμα Ιατρικής Ειδικότητα στη Γαλλία Τυπικές προϋποθέσεις Με βάση την οδηγία 93/16 της Ευρωπαϊκής Ένωσης υπήκοοι κρατών- μελών της Ευρωπαϊκής Ένωσης

Διαβάστε περισσότερα

INSCRIPTIONS D'ÉPOQUE HELLÉNISTIQUE

INSCRIPTIONS D'ÉPOQUE HELLÉNISTIQUE M I C H E L ROSTOVTZEKF PROFESSEUR A l'université DE Y AT-Ε MEMBRE DE i/lnstitut DE FRANCE TROIS INSCRIPTIONS D'ÉPOQUE HELLÉNISTIQUE DE THÉANGÉLA EN CARIE P Extrait de la Revue des Etudes Anciennes. Tome

Διαβάστε περισσότερα

ΤΑ ΠΡΩΤΑ ΒΗΜΑΤΑ ΜΕ ΤΟ DJ CONTROL AIR ΚΑΙ ΤΟ DJUCED

ΤΑ ΠΡΩΤΑ ΒΗΜΑΤΑ ΜΕ ΤΟ DJ CONTROL AIR ΚΑΙ ΤΟ DJUCED ΤΑ ΠΡΩΤΑ ΒΗΜΑΤΑ ΜΕ ΤΟ DJ CONTROL IR ΚΑΙ ΤΟ DJUCED Περισσότερες πληροφορίες (φόρουμ, εκπαιδευτικοί οδηγοί, βίντεο...) υπάρχουν διαθέσιμα στην ιστοσελίδα www.herculesdjmixroom.com 1 2 ΣΥΝΔΕΣΗ ΑΚΟΥΣΤΙΚΩΝ

Διαβάστε περισσότερα

ÉPREUVE. Session mai 2008 ATTENTION CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ

ÉPREUVE. Session mai 2008 ATTENTION CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ MINISTÈRE GREC DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DES CULTES CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE NIVEAU ÉPREUVE C1 sur l échelle proposée

Διαβάστε περισσότερα

Ειδικευμένη/ος Ιατρός με ειδικότητα την Ακτινολογία, Κολωνία

Ειδικευμένη/ος Ιατρός με ειδικότητα την Ακτινολογία, Κολωνία Η Grecruitment είναι μια εταιρία που υποστηρίζει επί χρόνια την εύρεση εργασίας για ειδικούς και ειδικευόμενους ιατρούς στο εξωτερικό, σε ευρωπαϊκές χώρες και στη Μέση Ανατολή. Οι υπηρεσίες είναι ρητά

Διαβάστε περισσότερα

Journal édité par l'association "Crète terre de rencontres"

Journal édité par l'association Crète terre de rencontres N 52 Mars 2015 Journal édité par l'association "Crète terre de rencontres" www.creteterrederencontres.info 34, rue des Mares Yvon 91700 Ste Geneviève des Bois Tél: 01 60 16 91 47 mail: association@creteterrederencontres.info

Διαβάστε περισσότερα

Tipologie installative - Installation types Types d installation - Die einbauanweisungen Tipos de instalación - Τυπολογίες εγκατάστασης

Tipologie installative - Installation types Types d installation - Die einbauanweisungen Tipos de instalación - Τυπολογίες εγκατάστασης Types d installation Die einbauanweisungen Tipos de instalación Τυπολογίες εγκατάστασης AMPADE MOOCROMATICHE VIMAR DIMMERABII A 0 V~ MOOCHROME DIMMABE AMP VIMAR 0 V~ AMPE MOOCHROME VIMAR DIMMABE 0 V~ EUCHTE

Διαβάστε περισσότερα

ROUTAGE MULTIPATH DANS LES RESEAUX AD HOC

ROUTAGE MULTIPATH DANS LES RESEAUX AD HOC République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique UNIVERSITE DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE d ORAN Mohamed Boudiaf Faculté des Mathématiques

Διαβάστε περισσότερα

Communiquer avec le pouvoir romain: les lettres de Jules César publiées par la cité de Mytilène

Communiquer avec le pouvoir romain: les lettres de Jules César publiées par la cité de Mytilène Communiquer avec le pouvoir romain: les lettres de Jules César publiées par la cité de Mytilène Athina DIMOPOULOU-PILIOUNI (Université d Athènes, Faculté de Droit) Mytilène, après avoir pris le parti de

Διαβάστε περισσότερα

La page du français. ΑΡΤΑ. 11η Πανηπειρωτική Έκθεση. Οδηγίες για την ανακοίνωση διδάκτρων Κ.Ξ.Γ. στην Γ.Γ. Εμπορίου σελ. 18

La page du français. ΑΡΤΑ. 11η Πανηπειρωτική Έκθεση. Οδηγίες για την ανακοίνωση διδάκτρων Κ.Ξ.Γ. στην Γ.Γ. Εμπορίου σελ. 18 Χρόνος 25ος - αρ. φυλ. 305 - Μάϊος 2014-0,02 - Λυκαβηττού 2 - Τ.Κ. 106 71 Αθήνα - κωδικός: 011398 ΜΗΝΙΑΙΑ ΣΥΝΔΙΚΑΛΙΣΤΙΚΗ ΕΚΔΟΣΗ ΤΗΣ ΠΑΝΕΛΛΗΝΙΑΣ ΟΜΟΣΠΟΝΔΙΑΣ ΙΔΙΟΚΤΗΤΩΝ ΚΕΝΤΡΩΝ ΞΕΝΩΝ ΓΛΩΣΣΩΝ ΗΡΑΚΛΕΙΟ. 13ο

Διαβάστε περισσότερα

Καλή Χρονιά! Έφυγε από την ζωή η Νταρλήν Ντίξον Πέννια. Οι εξετάσεις Δεκεμβρίου με το κύρος της PALSO

Καλή Χρονιά! Έφυγε από την ζωή η Νταρλήν Ντίξον Πέννια. Οι εξετάσεις Δεκεμβρίου με το κύρος της PALSO Χρόνος 26ος - αρ. φυλ. 312 - Δεκέμβριος 2014-0,02 - Λυκαβηττού 2 - Τ.Κ. 106 71 Αθήνα - κωδικός: 011398 ΜΗΝΙΑΙΑ ΣΥΝΔΙΚΑΛΙΣΤΙΚΗ ΕΚΔΟΣΗ ΤΗΣ ΠΑΝΕΛΛΗΝΙΑΣ ΟΜΟΣΠΟΝΔΙΑΣ ΙΔΙΟΚΤΗΤΩΝ ΚΕΝΤΡΩΝ ΞΕΝΩΝ ΓΛΩΣΣΩΝ ΔΙΕΥΡΥΜΕΝΟ

Διαβάστε περισσότερα

L ECHO D EUGENE. Φώς στις σκιές Lumière à l ombre. societe / ματιές στη κοινωνία. Coupe du Monde de Football 2014 UN MONDE, DES ÉCRANS, UN NUAGE

L ECHO D EUGENE. Φώς στις σκιές Lumière à l ombre. societe / ματιές στη κοινωνία. Coupe du Monde de Football 2014 UN MONDE, DES ÉCRANS, UN NUAGE L ECHO D EUGENE No 14 * Juin 2014 societe / ματιές στη κοινωνία Coupe du Monde de Football 2014 Le drame des Brésiliens, la fête des Européens Tous les 4 ans, la Coupe du Monde de football a lieu dans

Διαβάστε περισσότερα

ÉPREUVE 4 production orale et médiation

ÉPREUVE 4 production orale et médiation ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΠΑΙ ΕΙΑΣ ΙΑ ΒΙΟΥ ΜΑΘΗΣΗΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DE LA FORMATION CONTINUE ET DES CULTES CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE NIVEAU C1 sur l

Διαβάστε περισσότερα

ΚΟΙΝΗ ΕΞΕΤΑΣΗ ΟΛΩΝ ΤΩΝ ΥΠΟΨΗΦΙΩΝ ΣΤΗ ΓΑΛΛΙΚΗ ΓΛΩΣΣΑ

ΚΟΙΝΗ ΕΞΕΤΑΣΗ ΟΛΩΝ ΤΩΝ ΥΠΟΨΗΦΙΩΝ ΣΤΗ ΓΑΛΛΙΚΗ ΓΛΩΣΣΑ ΑΡΧΗ ΣΕΛΙ ΑΣ 1 ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΠΑΙΔΕΙΑΣ, ΔΙΑ ΒΙΟΥ ΜΑΘΗΣΗΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΕΝΤΡΙΚΗ ΕΠΙΤΡΟΠΗ ΕΙΔΙΚΩΝ ΜΑΘΗΜΑΤΩΝ ΚΟΙΝΗ ΕΞΕΤΑΣΗ ΟΛΩΝ ΤΩΝ ΥΠΟΨΗΦΙΩΝ ΣΤΗ ΓΑΛΛΙΚΗ ΓΛΩΣΣΑ Τρίτη, 29 Ιουνίου 2010 ΟΔΗΓΙΕΣ ΓΙΑ ΤΟΥΣ ΥΠΟΨΗΦΙΟΥΣ

Διαβάστε περισσότερα

Το δελτίο - 1 - ΤΑ ΝΕΑ ΜΑΣ

Το δελτίο - 1 - ΤΑ ΝΕΑ ΜΑΣ Το δελτίο Ενηµερωτικό δελτίο της Ελληνικής Κοινότητας Παρισιού και περιχώρων-bulletin d information de la Communauté hellénique de Paris et des environs Φεβρουάριος - Νοέµβριος 2010- n o 46 février - novembre

Διαβάστε περισσότερα

L ECHO D EUGENE. Το άρθρο μας βασίστηκε σε μία σειρά. Κύκλοι συναντήσεων

L ECHO D EUGENE. Το άρθρο μας βασίστηκε σε μία σειρά. Κύκλοι συναντήσεων L ECHO D EUGENE Κατερίνα Κουκουράκη Β4 No 12 * Janvier 2014 Des chants et des danses pour Nelson Mandela Le 5 décembre 2013, Nelson Mandela, la figure historique de la lutte contre le racisme et l apartheid,

Διαβάστε περισσότερα

Contribution à l inventaire des sources concernant l hellénisme soviétique de l Ukraine et du Caucase

Contribution à l inventaire des sources concernant l hellénisme soviétique de l Ukraine et du Caucase LE FONDS DAWKINS REVISITÉ Contribution à l inventaire des sources concernant l hellénisme soviétique de l Ukraine et du Caucase Avant la seconde guerre mondiale, le philologue Richard Dawkins, poussé par

Διαβάστε περισσότερα

NIVEAUX A1 & A2 sur l échelle proposée par le Conseil de l Europe ÉPREUVE 4 ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ. Certification en Langue Française

NIVEAUX A1 & A2 sur l échelle proposée par le Conseil de l Europe ÉPREUVE 4 ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ. Certification en Langue Française ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ, ΠΟΛΙΤΙΣΜΟΥ ΚΑΙ ΑΘΛΗΤΙΣΜΟΥ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ Ministère de l Éducation et des Cultes, de la Culture et du Sport Certification en Langue Française NIVEAUX

Διαβάστε περισσότερα

Genre et suffixation diminutive : formes et valeurs du

Genre et suffixation diminutive : formes et valeurs du Genre et suffixation diminutive : formes et valeurs du féminin Sophie Vassilaki To cite this version: Sophie Vassilaki. Genre et suffixation diminutive : formes et valeurs du féminin. XXIe Colloque International

Διαβάστε περισσότερα

LA «STÈLE DES CÉRÉALES» DE CYRÈNE 1

LA «STÈLE DES CÉRÉALES» DE CYRÈNE 1 Hugues BERTHELOT LA «STÈLE DES CÉRÉALES» DE CYRÈNE 1 La «stèle des céréales» retrouvée à Cyrène est assurément, pour la question de l approvisionnement en grains des cités grecques, l un des documents

Διαβάστε περισσότερα

ΟΜΙΛΙΑ - ΑΡΘΡΟ του Αλμπέρτο Αζαρία. Προτάσεις - Λύσεις για τους ιδιοκτήτες Κ.Ξ.Γ. με βάση τις παρούσες συνθήκες

ΟΜΙΛΙΑ - ΑΡΘΡΟ του Αλμπέρτο Αζαρία. Προτάσεις - Λύσεις για τους ιδιοκτήτες Κ.Ξ.Γ. με βάση τις παρούσες συνθήκες Χρόνος 26ος - αρ. φυλ. 311 - Νοέμβριος 2014-0,02 - Λυκαβηττού 2 - Τ.Κ. 106 71 Αθήνα - κωδικός: 011398 ΜΗΝΙΑΙΑ ΣΥΝΔΙΚΑΛΙΣΤΙΚΗ ΕΚΔΟΣΗ ΤΗΣ ΠΑΝΕΛΛΗΝΙΑΣ ΟΜΟΣΠΟΝΔΙΑΣ ΙΔΙΟΚΤΗΤΩΝ ΚΕΝΤΡΩΝ ΞΕΝΩΝ ΓΛΩΣΣΩΝ Λεπτομέρειες

Διαβάστε περισσότερα

Πανευρωπαϊκή πρωτιά για τους φοιτητές του Τμήματος Κινηματογράφου του ΑΠΘ Jul 8, 2009 Τρεις φοιτητές, που βρίσκονται στο τρίτο έτος σπουδών του Τμήματος Κινηματογράφου του ΑΠΘ απέσπασαν τα δύο πρώτα βραβεία

Διαβάστε περισσότερα

L écho d Eugène. Un nouveau journal. Les titres auxquels vous avez échappé!!! Prix : 0,50. Ne pas jeter sur la voie publique!

L écho d Eugène. Un nouveau journal. Les titres auxquels vous avez échappé!!! Prix : 0,50. Ne pas jeter sur la voie publique! Lycée franco-hellénique Eugène Delacroix Prix : 0,50 L écho d Eugène Un nouveau journal Année 2010 Numéro 1 Vous découvrez ce journal, et vous vous posez sans doute un tas de questions : Que contient-il?

Διαβάστε περισσότερα

ÉPREUVE. Session mai 2007 ATTENTION CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ

ÉPREUVE. Session mai 2007 ATTENTION CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ MINISTÈRE GREC DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DES CULTES CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE NIVEAU ÉPREUVE C1 sur l échelle proposée

Διαβάστε περισσότερα